Nick Menza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Menza.
Nick Menza

Nick Menza est un batteur américain né le 23 juillet 1964 à Munich en Allemagne. Il est le fils du musicien de jazz Don Menza[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se passionne pour la batterie à 3 ans, et débute sa carrière de musicien professionnel à 18 ans, en devenant batteur du groupe Rhoades, mené par Kelly Rhoads (le frère de Randy). Après avoir publié un album, il devient musicien de session, et enregistre des disques avec divers artistes de tout horizons musicaux. Il attire alors l'attention de Chuck Behler, alors batteur de Megadeth et devient son assistant technique.

Un jour de 1989, alors que le groupe connait des tensions internes, Chuck Behler ne se présente pas à une répétition, et Nick Menza commence alors à jouer sur sa batterie. Dave Mustaine, le leader du groupe, lui demanda s'il connaissait les morceaux du groupe, et s'il pouvait les jouer avec eux, ce qu'il accepta. Nick Menza fit donc sa première répétition avec Megadeth et devint ainsi le nouveau batteur du groupe[2]. Poste qu'il occupera durant quatre albumsRust in Peace, Countdown to Extinction, Youthanasia, Cryptic Writings. En 1998, suite à des douleurs au genou, il quitte Megadeth, remplacé par Jimmy DeGrasso. Ces douleurs étaient dues à une tumeur qui s'est avérée être bénigne, et qui a pu être traitée. Pendant sa convalescence, Dave Mustaine l'appela pour lui dire que le groupe n'avait plus besoin de lui[3].

Le groupe se sépare en 2002, mais lorsque Dave Mustaine le reforme en 2004, Nick Menza est invité à prendre part à la tournée qui suit la sortie de l'album The System Has Failed. Après quelques jours de répétition, le leader de Megadeth annonce à Nick Menza qu'il ne veux plus de lui à cause d'une prise de tête avec le guitariste Glen Drover. Il sera remplacé par l'assistant batterie Shawn Drover[4].

Nick Menza a par la suite intégré les groupes Memorain, puis Orphaned to Hatred.

Il a par ailleurs enregistré un album solo : Life after Deth qui n'a jamais été commercialisé.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]