Tokugawa Hidetada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tokugawa Hidetada est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Tokugawa, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste) Hidetada.
Tokugawa Hidetada
徳川秀忠
Représentation de Tokugawa Hidetada
Représentation de Tokugawa Hidetada

Biographie
Naissance 2 mai 1579
Hamamatsu, Province de Tōtōmi
Décès 14 mars 1632 (à 53 ans)
Château d'Edo, Tōkyō
Père Tokugawa Ieyasu
Mère Saigō no Tsubone
Conjoint Sūgen-in

Mitsubaaoi.svg

Hidetada Tokugawa (徳川秀忠, Tokugawa Hidetada?, 15791632) est le 2e shogun du shogunat Tokugawa et régna entre 1605 et 1623 durant le début de l'Ère Edo au Japon. Il est le 3e fils du fondateur et 1er shogun du shogunat Tokugawa, Ieyasu Tokugawa.

Son père Ieyasu, après sa prise de contrôle du Japon en 1600 des mains du clan rival Toyotomi et 2 ans après avoir établi le shogunat à Edo en 1603, abandonna le titre de Seii Taishogun à Hidetada en 1605. En établissant un précédent de succession dynastique, de la même manière que les clans Minamoto et Ashikaga, Ieyasu proclama et justifia la suprématie de son shogunat. Malgré l'abandon de son titre, Ieyasu garda les rênes du pouvoir sous le titre de Ogosho jusqu'à sa mort en 1616.

Comme shogun, Hidetada prit part au siège d'Ōsaka à l'hiver 1614 puis encore une fois à l'été 1615 où il défit le dernier clan rival, celui des Toyotomi. Sa fille Sen, qui avait épousé Hideyori Toyotomi, fut épargnée. Plus tard en 1615, le shogunat établit les lois régissant les samouraïs (les lois buke shohatto) et la cour impériale (les lois kuge shohatto).

Hidetada transmit son titre de shogun en 1623 à son 2e fils Iemitsu Tokugawa, cependant, il garda le pouvoir au titre d'Ogosho, comme l'avait fait son père Ieyasu, jusqu'à sa mort en 1632.

Postérité[modifier | modifier le code]

Hidetada Tokugawa apparaît en outre dans le manga Samurai deeper Kyo en tant qu'un des personnages principaux, surnommé "Tigre Rouge".