Naitō Nobuchika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naitō Nobuchika est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Naitō, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Naitō Nobuchika (内藤 信親?, 24 janvier 1813 - 14 mai 1874), aussi connu sous le nom Nobukoto (Shinshi), est un daimyo de la fin de l'époque d'Edo, qui dirige le domaine de Murakami. Son titre est « Kii-no-kami »[1].

Avant de devenir le représentant en chef du shogunat Tokugawa dans la capitale en tant que Kyoto shoshidai en 1850-1851, il occupe la fonction de Osaka jōdai de 1848 à 1850[2]. Il soutient le Ōuetsu Reppan Dōmei durant la guerre de Boshin.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Beasley, William G. (1955). Select Documents on Japanese Foreign Policy, 1853-1868, p. 338.
  2. Beasley, p. 326.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]