Ankokuji Ekei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ankokuji Ekei est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Ankokuji, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Ankokuji Ekei (安國寺 惠瓊?), (1539 – 6 novembre 1600 est un diplomate du clan Mōri, puissant clan féodal de la région de Chūgoku au Japon, ainsi qu'un moine bouddhiste de l'école Rinzai durant la période Azuchi Momoyama du XVIe siècle. Il accompagne Toyotomi Hideyoshi dans son invasion de la Corée, est nommé abbé du Tōfuku-ji au sud-est de Kyoto, et reçoit un fief de 60 000 koku dans la province d'Iyo. Alors qu'il combat Tokugawa Ieyasu à la bataille de Sekigahara (1600), il est fait prisonnier et plus tard décapité à Kyoto en compagnie de Ishida Mitsunari et Konishi Yukinaga.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]