Andrew Cogliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andrew Cogliano

Description de l'image Andrew Cogliano Ducks 2012-02-15.JPG.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Toronto (Canada)
Joueur
Position Centre
Tire de la gauche
Équipe LNH Ducks d'Anaheim
Ancienne(s) équipe(s) Oilers d'Edmonton
A joué pour EC Klagenfurt AC (EBEL)
Repêc. LNH 25e choix au total, 2005
Oilers d'Edmonton
Carrière pro. Depuis 2007

Andrew Cogliano (né le à Toronto, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Cogliano avec les Oilers.

Cogliano est sélectionné au repêchage d'entrée dans la LNH 2005 par les Oilers d'Edmonton lors de la première ronde (25e joueur choisi) alors qu'il venait de terminer sa deuxième saison avec les Buzzers de St. Michael's, équipe de lOntario Provincial Junior A Hockey League (OPJHL). Il décide de se joindre aux Spartans de l'Université de l'État du Michigan dans la NCAA. Probablement attiré par la perspective de faire le saut directement dans la Ligue nationale de hockey, il quitta cette équipe avant la fin de ses études universitaire. Il se présenta au camp d'entraînement des Oilers à la fin de l'été 2007 et réussi à se tailler un poste avec l'équipe. Il fait donc ses débuts professionnels dans la LNH lors de la saison 2007-2008.

Après avoir joué quatre saisons avec les Oilers et sans avoir manqué le moindre match depuis ses débuts dans la LNH, il est échangé le 12 juillet 2011 aux Ducks d'Anaheim en retour d'un choix de deuixème ronde au repêchage de 2013. Le 31 décembre 2013, lors d'un match contre les Sharks de San José, il devient le cinquième joueur de l'histoire de la LNH à avoir joué 500 matchs consécutifs depuis le début de sa carrière[2]. La saison suivante, il devient en novembre 2014 le nouvel homme de fer de la ligue[3] après qu'une blessure de Jay Bouwmeester ait mis un terme à sa séquence de 737 matchs consécutifs[4].

Au niveau international, il représenta à deux reprises le Canada au championnat mondiaux de 2006 et 2007, y remportant la médaille d'or à ces deux occasions.

Statistiques de carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2002-2003 Kings de Vaughan GTHL 59 39 54 93 122 - - - - -
2003-2004 Buzzers de St. Michael's OPJHL 37 26 46 72 14 24 11 20 31 12
2004-2005 Buzzers de St. Michael's OPJHL 49 36 66 102 33 25 22 24 46 20
2005-2006 Spartans de Michigan State NCAA 39 12 16 28 38 - - - - -
2006-2007 Spartans de Michigan State NCAA 38 24 26 50 12 - - - - -
2007-2008 Oilers d'Edmonton LNH 82 18 27 45 20 - - - - -
2008-2009 Oilers d'Edmonton LNH 82 18 20 38 22 - - - - -
2009-2010 Oilers d'Edmonton LNH 82 10 18 28 31 - - - - -
2010-2011 Oilers d'Edmonton LNH 82 11 24 35 64 - - - - -
2011-2012 Ducks d'Anaheim LNH 82 13 13 26 15 - - - - -
2012-2013 EC Klagenfurt AC EBEL 7 2 4 6 2 - - - - -
2012-2013 Ducks d'Anaheim LNH 48 13 10 23 6 7 0 1 1 4
2013-2014 Ducks d'Anaheim LNH 82 22 20 42 26 13 1 6 7 8
2014-2015 Ducks d'Anaheim LNH Saison en cours ?
Totaux LNH 540 104 133 237 184 20 1 7 8 12

Internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2006 Drapeau du Canada Canada CdM Jr. 6 1 4 5 4 médaille d'or Médaille d'or
2007 Drapeau du Canada Canada CdM Jr. 6 1 2 3 0 médaille d'or Médaille d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur www.legendsofhockey.net
  2. (en) « Postgame Notes and Quotes: Dec. 31 vs. SJ », sur Anaheim Ducks (consulté le 1 février 2015)
  3. Dans les sports, le terme « homme de fer » (iron man) est utilisé pour désigner un sportif n'ayant pas manqué un match pendant une longue période de temps.
  4. (en) « Ducks’ Cogliano NHL’s new iron man at 570 games », sur Edmonton Journal (consulté le 1 février 2015).
  5. (en) « Andrew Cogliano hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]