Taizé (Saône-et-Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taizé.
Taizé
Taizé en Saône-et-Loire
Taizé en Saône-et-Loire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Saint-Gengoux-le-National
Intercommunalité Communauté de communes du Clunisois
Maire
Mandat
Georges Bouillin
2008-2014
Code postal 71250
Code commune 71532
Démographie
Gentilé Taizéens, Taizéennes
Population
municipale
185 hab. (2011)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 51″ N 4° 40′ 39″ E / 46.5141666667, 4.6775 ()46° 30′ 51″ Nord 4° 40′ 39″ Est / 46.5141666667, 4.6775 ()  
Altitude Min. 210 m – Max. 263 m
Superficie 3,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Taizé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Taizé

Taizé est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Taizé est à 9 km au nord de Cluny et à 26 km au nord-ouest de Mâcon.

La seule pièce de bois sur la commune est la partie sud du bois des Pendaines, environ 2,5 ha d'arbres sur la pente abrupte du coteau Est de l'éperon sur lequel Taizé est bâti.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ameugny
Flagy
Ameugny Ameugny
Bray
Rose des vents
Flagy N Bray
O    Taizé    E
S
Flagy
Massilly
Massilly Bray
Massilly

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La rivière la Grosne passe par la commune de Taizé, servant de limite entre la commune et celle de Massilly sur 500 m puis celle de Bray sur 4 km.
Le Nolainge, petit affluent de la Grosne, traverse la commune d'ouest en est et passe au sud du bourg avant de la rejoindre en rive gauche.

Les étangs au pied du coteau

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église de Chazelles était une annexe de Taizé jusqu'à la Révolution[1].

Depuis 1940 et l'arrivée de Frère Roger à Taizé, l'histoire du village est très liée à celle de la communauté de Taizé.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie au pied du coteau
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Jean Dorin    
2008   Georges Bouillin PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 185 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
180 203 180 201 203 162 175 187 199
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
164 168 166 168 192 176 167 150 134
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
126 122 103 123 120 87 73 81 95
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
127 128 144 140 118 161 185 181 175
2011 - - - - - - - -
185 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3])
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église romane Sainte-Marie-Madeleine du premier quart du 12e siècle[4], classée monument historique en 1913, est mentionnée en 1156 dans le Recueil des Chartes de Cluny[5].
  • Église de la Réconciliation (communauté de Taizé) - inaugurée le 06 aout 1962[6]
  • Château du XIXe siècle, à l’est de l’église romane ; propriété de la communauté de Taizé
  • Tour ronde de la fin du Moyen-Age en haut du village
  • Ancien château

Littérature[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Marie-Madeleine est citée comme point de passage sur le chemin initiatique vers Compostelle au début du XIIe siècle dans le livre Les étoiles de Compostelle par Henri Vincenot[7].

Transports[modifier | modifier le code]

La D981 coupe la commune en direction nord-sud, passant dans l'est du bourg de Taizé.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Frère Alois

Cultes[modifier | modifier le code]

Taizé relève du diocèse d'Autun pour ce qui concerne le culte catholique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cormatin
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  4. Eglise Sainte-Marie-Madeleine de Taizé
  5. Taizé, fiche sur le site pastourisme71.com
  6. L’Église de la Réconciliation a cinquante ans.
  7. Les étoiles de Compostelle, Henri Vincenot. Ed. Succès du livre1982, p. 226.