Sultanat de Sulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sulu.

Sultanat de Sulu
سلطنة سولو دار الإسلام

14571917

Drapeau
Informations générales
Statut Sultanat
Capitale Jolo
Religion Islam
Histoire et événements
1457 Fondation
1917 annexion par les États-Unis

Entités suivantes :

Le sultanat de Sulu (en arabe : سلطنة سولو دار الإسلام, en malaisien : Kesultanan Sulu) est un ancien royaume musulman qui était situé dans l'archipel de Sulu à l'extrême sud des Philippines et occupant la plupart des îles de la mer de Sulu. À son apogée, sa souveraineté s'est étendue sur une partie de l'État de Sabah (actuellement rattaché à la Malaisie), et une partie de Mindanao.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 1457 par un explorateur arabe de Johore, Sharif ul-Hāshim de Sulu (en), il est dissout en 1917 et est annexé par les États-Unis au même titre que la Première République des Philippines en 1901. Le territoire est décolonisé en 1963 et est intégré à la Malaisie, l'actuel Sabah ce qui sera l'un des casus belli de la confrontation indonésio-malaisienne (Konfrontasi).

Les Philippines revendiquent également l'ancien sultanat au nom de ses héritiers malgré l'accord de Manille[1].

Le 11 février 2013, 235 Philippins (dirigés par l'un des prétendant au trône, Jamalul Kiram III, qui n'est plus reconnu depuis 1990 par Muedzul Lail Tan Kiram et Abdul Rajak Aliuddin, autres prétendants au trône[2]), la plupart armés accostent par bateau à Lahad Datu dans l'État malaisien de Sabah, déclenchant une réponse de la part des forces armées malaisiennes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) United Nations Treaty Series Nr. 8809, Agreement relating to the implementation of the Manila Accord
  2. (fr) Crise à Sabah : "Manille est extrêmement prudent", Le Monde, 5 mars 2013

Articles connexes[modifier | modifier le code]