Accord de Manille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
  •      La demande pour le Nord-Bornéo (officiellement présenté le 22 Juin 1962)[1] et se fait maintenant par la Bangsamoro Republik [2]
Article général Pour des articles plus généraux, voir Konfrontasi et Contentieux indonésio-malaisien.

L'Accord de Manille a été signé à l'initiative de Diosdado Macapagal le 31 juillet 1963 par la Fédération de Malaisie, la République de l'Indonésie et la République des Philippines. Après une réunion du 7 au 11 juin 1963 à Manille, les pays sont convenus de la volonté de la population de Bornéo du Nord (récemment Sabah et Labuan) et Sarawak dans le cadre de la résolution 1541 (XV), Principe 9 de l'annexe, par une nouvelle approche, qui de l'avis du Secrétaire général est nécessaire pour assurer la conformité complète avec le principe de l'autodétermination dans les conditions énoncés dans le principe 9[3],[4] en tenant des élections au Sabah (Bornéo septentrional) et Sarawak par un élections étaient libres et il n'y avait aucune contrainte[5],[6].

L'Accord énumère une série de Déclaration de Manille entre la Fédération de Malaisie, la République de l'Indonésie et la République des Philippines et Déclaration commune par la Fédération de Malaisie, la République de l'Indonésie et la République des Philippines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :