Couscous (animal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Couscous (homonymie).
Couscous
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « couscous » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Couscous tacheté
Couscous tacheté
Taxons concernés

Dans la famille des Phalangeridae

Le terme couscous ou cuscus est un nom vernaculaire ambigu en français qui regroupe diverses espèces de mammifères de l'ordre des Marsupiaux et classés dans plusieurs genres de la famille des phalangers (Phalangeridae).

Histoire et étymologie[modifier | modifier le code]

Dans cette acception, le mot « couscous » est absent des définitions données par les dictionnaires de français classiques[1].

On peut trouver le nom de ces marsupiaux écrit « cuscus » suivant la graphie anglaise, par exemple dans le Dictionnaire de la langue française d'Émile Littré, publié en 1863-1872[2] qui cite le Journal Officiel pour qui le mot est utilisé par les naturalistes pour désigner certains « animaux domestiques [de la Nouvelle-Guinée] » et plus exactement « un animal plantigrade »[3].

Le couscous fait son apparition pour la première fois dans des registres biologiques en 1807, lorsque le lieutenant de frégate en second Leonce Espanol[réf. souhaitée] servant sur La Canonniere note dans son registre intitulé alors Registre de Sciences Naturelles une succincte description du mammifère. Il s'agit là très probablement de la première caractérisation biologique occidentale d'un couscous[réf. souhaitée].

Biologie, comportement et écologie[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques générales des couscous sont celles des Marsupiaux de la famille des Phalangeridae, avec des différences pour chaque espèce : voir les articles détaillés pour plus d'informations, notamment sur leur constitution physique ou leur mode de vie respectif.

Caractéristiques communes[modifier | modifier le code]

Les couscous sont originaires d'Australie du Nord et de Nouvelle-Guinée. Ils vivent dans des arbres à feuillage épais et sont nocturnes. Ils sont omnivores et se nourrissent autant de feuilles, de fruits, de fleurs que d'œufs, de petits oiseaux ou de petits animaux qu'ils trouvent.

Comme tous les marsupiaux, les couscous mettent au monde un « prématuré » qui finit sa croissance dans la poche marsupiale.

Noms français et noms scientifiques correspondants[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique des noms vulgaires ou des noms vernaculaires attestés[4] en français.

Parmi les « couscous », citons :

Couscous dans la culture[modifier | modifier le code]

Le couscous est l'un des héros de la série de BD de Gaudelette et Larcenet, Pedro le Coati, qui s'intéresse de façon burlesque et non-réaliste à un certain nombre d'animaux peu connus tels le coati et l'arapaïma d'Amazonie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (France) : couscous
  2. deuxième édition en 1873-1877
  3. Cuscus dans le Dictionnaire de la langue française d'Émile Littré. Consulter sa version en ligne.
  4. Attention aux appellations et traductions fantaisistes circulant sur l'Internet
  5. a, b et c Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  6. a et b (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. ISBN 0444518770, 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  7. a, b, c, d, e et f Règlement (CE) No 407/2009 de la commission du 14 mai 2009, page 15, sur le site eur-lex.europa.eu consulté en octobre 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]