Îles Togian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Togian.
Îles Togian
Kepulauan Togian (id)
Carte des îles Togian.
Carte des îles Togian.
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Grandes îles de la Sonde
Localisation Golfe de Tomini (océan Pacifique)
Coordonnées 0° 25′ 00″ S 121° 52′ 00″ E / -0.416667, 121.8666670° 25′ 00″ S 121° 52′ 00″ E / -0.416667, 121.866667  
Nombre d'îles 56
Île(s) principale(s) Batudaka, Togian, Talatakoh, Walae Bahi, Una-Una
Géologie Îles continentales et volcaniques
Administration
Statut Kabupaten

Province Gorontalo
Démographie
Population 40 000 hab.
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+8

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Îles Togian
Îles Togian
Îles d'Indonésie
Les îles Togian

Les îles Togian, en indonésien Kepulauan Togian, sont un archipel d'Indonésie situé dans le golfe de Tomini et entouré par Sulawesi en direction du nord, de l'ouest et du sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village des îles Togian.

Les îles Togian sont composées de 56 îles dont les plus grandes sont Anau, Bolilanga, Bomba, Kabalutan, Kadidiri, Katupat, Malenge, Milo, Una-Una, Taoleh, Wakai, Walae Bahi et Walea Kodi. Elles sont baignées par le golfe de Tomini, un golfe de l'océan Pacifique délimité au nord, à l'est et au sud par Sulawesi. Seule Una-Una est d'origine volcanique, les autres étant continentales.

Couvertes de forêt tropicale où l'on rencontre le macaque, le babiroussa, le Calao à cimier et des perroquets, elles sont entourées par des récifs coralliens. Les eaux qui les baignent sont peuplées de tortues marines et de dugongs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le navire à vapeur néerlandais Van Overstraten navigant dans les îles Togian (1912-1914).

Le village de Benteng ("forteresse") dans le centre de l'île était autrefois le centre d'un royaume[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population autochtone des îles Togian est composée de différents groupes ethniques, Bobongko, Togian, Suluan et Bajau, dont les langues appartiennent toutes à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Comme ailleurs en Indonésie, on y trouve également des migrants. Dans les îles Togian, ils sont gorontalo et minahasa originaires du nord de Célèbes, poso du centre et bugis du sud, ainsi que chinois.

Transport[modifier | modifier le code]

Les îles Togian sont accessibles depuis Gorontalo via un ferry deux fois par semaine, depuis Luwuk ou depuis Ampana qui est relié à de nombreuses îles de l'archipel. Le ferry doit subir une maintenance annuelle de deux à quatre semaines (juin 2011) et il est alors nécessaire de charteriser un speed boat pour une traversée d'environ 4 heures jusqu'à Gorontalo.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Kate Napthali, "The Togian Islands", Inside Indonesia, No. 51, juillet-septembre 1997

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]