Stratégies de déviation des astéroïdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration d'artiste d'un impact majeur entre un astéroïde et la Terre.

Les stratégies de déviation des astéroïdes sont les méthodes par lesquelles des objets géocroiseurs pourraient être déviés, afin d'empêcher un éventuel impact avec la Terre. Un impacteur suffisamment massif pourrait provoquer de gigantesques tsunamis ou soulever d'énormes quantité de poussière dans l'atmosphère, bloquant les rayons solaires et entraînant un « hiver d'impact ». Il y a 65 millions d'années, une collision entre la Terre et un objet d'environ 10 km de diamètre aurait entraîné l'extinction du Crétacé.

Si en théorie les chances qu'un tel événement arrive sont faibles, des découvertes astronomiques récentes, telles que la collision de la comète Shoemaker-Levy 9 avec Jupiter ou la menace de l'astéroïde géocroiseur (99942) Apophis, à un moment classé au niveau 4 sur l'échelle de Turin, ont attiré l'attention des scientifiques et du public sur cette menace, et les avancés technologiques permettent désormais d'imaginer certaines options de défense.

Détection précoce[modifier | modifier le code]

Stratégies populaires[modifier | modifier le code]

Une méthode serait de provoquer une explosion nucléaire suffisante qui engendrerait un "bouclier d'énergie" qui serait à même de faire dévier le NEO de son orbite et ainsi empêcher son impact avec la Terre. Malheureusement, le lancement d'un tel missile provoquerait la scission de l’astéroïde en milliers d’astéroïdes plus petits ce qui aurait des conséquences désastreuses pour la Terre[1]. Une autre stratégie envisageable serait de faire dévier un autre objet géocroiseur de masse et d'inertie suffisantes dans l'espace, ce qui ferait dévier le NEO en voie d'impact de son orbite[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. P.M., « numéro 372 », La Recherche,‎ 2005
  2. (en) Didier Massonnet et Benoît Meyssignac, « A captured asteroid : Our David's stone for shielding earth and providing the cheapest extraterrestrial material », Acta Astronautica, vol. 59,‎ 2006 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]