Stora Enso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stora Enso

alt=Description de l'image Logo-Stora-Enso.gif.
Création 1998
Personnages clés Jouko Karvinen (PDG)
Forme juridique Entreprise privée
Siège social Drapeau de Finlande Helsinki (Finlande)
Actionnaires État finlandais (12,3 % des actions et 25 % des droits de vote), pool d'investisseurs institutionnels...
Activité Industrie papetière
Produits Papier, carton, produits du bois...
Effectif 45 631 (2006)
Site web www.storaenso.com

Stora Enso est une entreprise finno-suédoise. C'est un des plus importants groupes mondiaux dans le domaine de la production de papier, née en 1998 de la fusion du groupe suédois Stora AB, la plus ancienne société à responsabilité limitée de la planète, fondée en 1888, et de la société finlandaise Enso-Gutzeit Oy. Le groupe a son siège à Helsinki. Il est aujourd'hui deuxième mondial dans son secteur, venant après International Paper.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Il rachète le groupe américain Consolidated Papers en 2000, puis entame une longue phase de restructuration, aggravée par la crise économique de 2008-2009. En 2006, le groupe annonce ainsi un plan de réduction mondial des effectifs. Pour éviter le licenciement, ses salariés français fondent les Géants du papier solidaire. En septembre 2006, le fonds d'investissement Green Recovery propose de racheter deux machines à papier à Corbehem (Pas-de-Calais) [1]. Au Canada, le groupe réplique aux protestations des salariés de l'usine papetière de Port Hawkesbury par un lock-out de 10 mois, technique qu'il avait déjà appliqué en Finlande en 2005[2].

Stora Enso a annoncé de nouvelles fermetures d'usines en 2009[3], déclarant aussi (en mai 2009) qu'il rachèterait les actifs uruguayens de la firme espagnole Ence avec le groupe chilien Arauco [4], pour un montant de 256 millions d'euros [5]. Cela ferait de cette coentreprise, partagée 50-50 entre Stora Enso et Arauco[6], la plus grande propriétaire terrienne d'Uruguay [7], avec 130 000 hectares de terres, soit près de la moitié du total des propriétés terriennes de Stora Enso[8]. Stora Enso disposait déjà de plantations et d'une papeterie conjointement avec Arauco au Brésil, à Arapoti (Paraná) [6].

Le 6 janvier 2014 le groupe finlandais StoraEnso annonce la fermeture de l'usine de Corbehem qui fermera ses portes en juin prochain mettant 350 salariés dans l'impasse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]