Investor AB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Investor AB

Création 1916
Forme juridique Société anonyme (A.B)
Siège social Drapeau de Suède Stockholm (Suède)
Direction Jacob Wallenberg (Président du conseil d'administration), Börje Ekholm (PDG)
Activité Holding de participations industrielles
Effectif 147
Site web http://www.investorab.com

Investor AB est une société d'investissements suédoise fondée en 1916 par la famille Wallenberg, qui la contrôle encore aujourd'hui.

Investor détient de participations notables dans de grandes entreprises suédoises. Cotée en bourse, elle atteignait une valeur de 113 milliards de SEK (13 milliards d'euros) en 2006. C'est un acteur important de l'économie suédoise.

La société dispose de larges réserves de trésorerie et n'est pas endettée.

Fondation[modifier | modifier le code]

En 1916, une nouvelle législation a rendu plus difficile aux banques de détenir sur le long terme des actions d'entreprises industrielles. Dans ce contexte, Investor a été fondé en tant que branche d'investissement de la Banque Stockholms Enskilda Bank, qui était alors le principal instrument du pouvoir de la famille Wallenberg.

Investissements[modifier | modifier le code]

  • ABB - automation et industries électriques (7,5 % des actions, 7,5 % des droits de vote (ddv) )
  • Atlas Copco - équipement et machines (16,8 % des actions, 22,3 % ddv)[1]
  • AstraZeneca - entreprise pharmaceutique (2,5 % Stake, 2,5 % ddv)
  • Electrolux - électroménager (11 % des actions, 28 % ddv)
  • Ericsson - équipementier télécom (4 % des actions, 19 % ddv)
  • Gambro - technologie médicale (probablement 100 % des actions)
  • Husqvarna - Fabricant de tronçonneuses et de scieuses (10 % des actions, 29 % ddv)
  • OMX - bourse de valeurs scandinave (11 % des actions, 11 % ddv)
  • Saab - aviation et militaire (20 % des actions, 37,5 % ddv)
  • Scania - automobile (11 % des actions, 19 % ddv)
  • SEB - banque (18 % des actions, 18,5 % ddv)
  • WM-data - Une SSII vendue en août 2006.

De plus, le fonds investit dans divers actifs :

  • Spray Networks - qui ne fut pas un succès.
  • Bredbandsbolaget (B2), un opérateur téléphonique. Il fut vendu à Telenor en 2005 avec une plus-value, (malgré des premières années difficiles)
  • 3 Scandinavia (3rd Generation Mobile phone services) en coentreprise avec Hutchison Whampoa.
  • Investor Growth Capital qui finance des start-ups dans la santé et la technologie aux États-Unis.
  • Novare - Une entreprise de recrutement.
  • Grand Hotel Stockholm.

Notes et références[modifier | modifier le code]