Soukhoï Su-9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les prototypes homonymes su-9 et su-11 d'après la Seconde Guerre mondiale, voir Soukhoï Su-9 (1946).
Soukhoï Su-9
{{#if:
Image illustrative de l'article Soukhoï Su-9

Constructeur Drapeau : URSS Soukhoï
Rôle Avion de chasse
Mise en service 1959
Nombre construits 1 250
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Lyulka AL-7F-1
Nombre 1
Type Turboréacteur avec postcombustion
Poussée unitaire 94 kN
Dimensions
Envergure 8 54 m
Longueur 18 06 m
Hauteur 4 82 m
Surface alaire 34 m2
Masses
À vide 7 675 kg
Carburant 3 100 kg
Avec armement 11 422 kg
Maximale 12 512 kg
Performances
Vitesse maximale 2 120 km/h
Plafond 20 000 m
Vitesse ascensionnelle 12 000 m/min
Rayon d'action 970 km
Armement
Interne aucun
Externe 2 à 4 missiles air-air, ou des pods canons

Le Soukhoï Su-9 (code OTAN Fishpot) est un avion de chasse à aile delta conçu par l'URSS pendant les années 1950. Il est très proche du Soukhoï Su-7 qui dispose lui d'une aile en flèche. Une version améliorée avec un radar plus puissant fut désignée Su-11. Les différentes versions des Su-9 et Su-11 ont été construites à plus de 1 200 exemplaires, dont aucun n'a été exporté.

Conception[modifier | modifier le code]

Su-9[modifier | modifier le code]

Le Soukhoï Su-9 est issu de la même demande que celle qui a abouti au MIG-21. Émise en août 1953, cette demande concernait un avion de chasse supersonique avec soit une aile en flèche soit une aile delta. Le bureau d'étude de Soukhoï proposa deux projets de chaque type :

  • les S-1 et S-3 à ailes en flèches, qui aboutirent au Soukhoï Su-7
  • les T-1 et T-3 à aile delta

C'est la formule du T-3 (code OTAN Fishpot A) qui donna naissance au Su-9 (Fishpot B), après plusieurs modifications dont le déplacement du radar : initialement inclus dans la lèvre supérieure de l'entrée d'air frontale (comme sur le MiG-19PM), il fut finalement installé dans un cône placé au milieu de l'entrée d'air (comme sur le MIG-21 et le Su-7). Pour le reste, le Su-9 disposait du même réacteur et d'un fuselage très proche de celui du Su-7. Il était légèrement plus grand et 30 % plus lourd que le MiG-21.

Le Su-9 a été construit à 1 100 exemplaires et mis en service en 1959. Une version biplace pour l'entraînement a été produite à 50 exemplaires

Le 4 septembre 1962, un Su-9 modifié a établi un record mondial en atteignant 28 852 mètres d'altitude.

Su-11[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Soukhoï Su-11.

Le Su-11 (code OTAN Fishpot C) est une version améliorée du Su-9 avec un réacteur plus puissant et un nez modifié pour accueillir un radar plus performant. Désigné T-47, le prototype fit son premier vol en 1961.

Cette version n'a été construite qu'à une centaine d'exemplaires seulement, probablement en raison de l'arrivée du Su-15, nettement plus performant. Il semble également que le poids plus élevé du nouveau radar ait modifié le centre de gravité de l'avion, ce qui a dégradé sa tenue en vol[1].

Variantes[modifier | modifier le code]

  • T-3 Fishpot A : prototype
  • Su-9 Fishpot B : version de production
  • Su-11 Fishpot C : version améliorée avec un nouveau radar
  • Su-9U Maiden : version biplace d'entraînement

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ordre de désignation

Su-7 - Su-9/Su-11 - Su-15 - Su-17/Su-20/Su-22 - Su-24 - Su-25 - Su-27 et dérivés

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.milavia.net/aircraft/su-15/su-15_dev.htm, voir chapitre Predecessors