Zelmira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zelmira est un opéra en deux actes de Gioachino Rossini, sur un livret d'Andrea Leone Tottola inspiré de Zelmire par Dormont de Belloy[1].

Il a été créé au Teatro San Carlo de Naples le 16 février 1822[2] ; il s'agit du dernier opéra dit « napolitain » de Rossini.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se déroule à Lesbos, dont le père de Zelmira est le roi. L'intrigue est complexe et offre de nombreux rebondissements autour des thèmes de l'usurpation et de la trahison, sur fond de convoitise de la couronne de Lesbos.

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Typologie vocale Distribution de la première à Naples, le 16 février 1822
(Direction: Nicola Festa)
Polidoro, Roi de Lesbos basse Antonio Ambrosi
Zelmira, sa fille soprano Isabella Colbran
Emma, sa confidente contralto Anna Maria Cecconi
Ilo, Prince de Troie et époux de Zelmira ténor Giovanni David
Antenore, un usurpateur de Mytilène ténor Andrea Nozzari
Leucippo, son confident ; un général baryton-basse Michele Benedetti
Eacide, un suivant du Prince Ilo ténor Gaetano Chizzola
Le grand prêtre de Jupiter basse Massimo Orlandini
Les prêtres, la foule, l'armée de Mytilène, les suivants d'Ilo, le jeune fils (silencieux) de Zelmira

Instruments[modifier | modifier le code]

Composition de l'orchestre[3] :

  • cordes
  • 2 flûtes/piccolos
  • 2 hautbois / cors anglais
  • 2 clarinettes
  • 2 bassons
  • 4 cors
  • 2 trompettes
  • 3 trombones
  • timbales ; grosse caisse ; cymbales
  • harpe

Critique[modifier | modifier le code]

Si l'aspect narratif est souvent critiqué pour son incohérence, l'audace musicale de l’œuvre de Rossini reste l'objet de l'admiration de nombreux connaisseurs ; toutefois, il s'agit d'un des opéras les moins connus du compositeur italien. Les partitions vocales sont connues pour leur richesse et leur difficulté, notamment les parties pour ténors[4].

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Dormont de Belloy, Zelmire, Duchesne,‎ 1762 (lire en ligne)
  2. (it) Amadeusonline.net
  3. (en) Centre d'études de l'opéra italien, université de Chicago, Présentation d'une édition critique,‎ 2005 (lire en ligne)
  4. Critique d'une version de l'Opéra de Lyon