Ciro in Babilonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cyrus à Babylone

Ciro in Babilonia ossia La caduta di Baldassare (Cyrus à Babylone ou la Chute de Balthazar) est un drame lyrique (azione sacra) avec chœurs de Gioachino Rossini, en deux actes sur un livret de Francesco Avanti, créé au Teatro communale (it) de Ferrare, le 14 mars 1812, à l'occasion du Carême.

Personnages[modifier | modifier le code]

Ciro (Cyrus), roi de Perse ; Baldassare (Balthazar) roi de Babylone ; Amira, épouse de Cyrus enlevée par Balthazar qui la retient captive ; Argene, confidente d'Amira ; Zambri prince babylonien ; Arbace général en chef babylonien ; Daniele (le prophète Daniel).

Rôles[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Distribution, le 14(?) mars 1812[1]
(Chef: - )
Baldassare, Roi d'Assyrie ténor Eliodoro Bianchi
Ciro, Roi de Perse contralto Marietta Marcolini
Amira, épouse de Ciro, prisonnière de Baldassare soprano Elisabetta Manfredini-Guarmani
Argene, confidente d'Amira mezzo-soprano Anna Savinelli
Zambri, prince babylonien basse Giovanni Layner
Arbace, général en chef babylonien ténor Francesco Savinelli
Daniello, prophète basse Giovanni Fraschi

Intrigue[modifier | modifier le code]

Elle s'inspire de l'épisode biblique du festin de Balthazar, au cours duquel le roi voit une main mystérieuse tracer trois mots sur le mur. Le prophète Daniel expliquera ceux-ci : Balthazar, coupable d'avoir adoré des idoles païennes et fait montre de cruauté et d'injustice a été condamné par Jéhovah, le seul vrai Dieu ; il mourra le soir même et son empire passera aux mains de Cyrus.

Sur cette trame, le librettiste a imaginé que Cyrus, se faisant passer pour son propre ambassadeur, est venu à Babylone, dans l'espoir de reprendre sa femme et son fils que Balthazar retient captifs. Démasqué et condamné à mort avec les siens, il sera délivré par la chute et la mort de l'impie.

Structure de l'opéra[modifier | modifier le code]

  • Ouverture

Acte 1[modifier | modifier le code]

  • 1 Introduction Di Babilonia i popoli (Chœur, Zambri, Baldassare)
  • 2 Duo T'arrendi, alfin dipende (Baldassare, Amira)
  • 3 Chœur et cavatine Veh come pallido - Ciro infelice! (Ciro)
  • 4 Aria Avrai tu pur vendetta (Arbace)
  • 5 Aria Vorrei veder lo sposo (Amira)
  • 6 Final du premier acte Guardie, olà! (Baldassare, Zambri, Ciro, Amira, Chœur)

Acte 2[modifier | modifier le code]

  • 7 Introduction Sì bell'alma soccorrete (Chœur)
  • 8 Scène, duo et trio Nello stringerti al mio petto (Ciro, Amira, Baldassare)
  • 9 Chœur Intorno fumino
  • 10 Récitatif et scène Daniello io son (Daniele)
  • 11 Cavatine avec chœur Misero me, che intesi! (Baldassare)
  • 12 Aria Deh, per me non v'affliggete (Amira)
  • 13 Aria Chi disprezza gl'infelici (Argene)
  • 14 Chœur, scène et aria T'abbraccio, ti stringo (Ciro, Chœur)
  • 15 Final du second acte Al vincitor clemente (Chœur, Ciro, Amira, Zambri)

Instrumentation[modifier | modifier le code]

La partition de Rossini comporte:

La musique[modifier | modifier le code]

Cyrus à Babylone est la dernière composition de Rossini à se rattacher au genre de l'opera seria qui a connu son apogée au siècle précédent : longs recitativi secchi, accompagnés seulement au clavecin, airs solennels de solistes. En 1812, Rossini en est encore à ses débuts.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Année Distribution:
Baldassare, Ciro, Amira, Argene
Conductor,
Opéra et Orchestre
Label [2]
1988 Ernesto Palacio,
Caterina Calvi,
Daniela Dessi,
Oriana Ferraris
Carlo Rizzi,
Orchestra Sinfonica di Sanremo et Coro Francesco Cilea di Reggio
(Enregistrement d'une représentation au Teatro Chiabrera, Savona, 30 octobre)
Audio CD: Hunt, Cat: 105;
Arkadia, Cat: CDAK 105.2;
Celestial Audio, Cat: CA 502
2004 Riccardo Botta,
Annarita Gemmabella,
Luisa Islam-Ali-Zade,
Maria Soulis
Antonino Fogliani,
Württembergische Philharmonie Orchestra et ARS Brunensis Chamber Choir
(Enregistrement de 3 représentations au Wildbad Festival, juillet)
Audio CD: Naxos
Cat: 8.660203/4
2008 Cyril Auvity,
Nora Gubisch,
Elena de la Merced,
Sophie Daneman
Jean-Claude Malgoire,
La Grande Écurie et la Chambre du Roy et Chœur de chambre de Namur
(Enregistrement d'une représentation au Théâtre des Champs-Élysées, 12 janvier)
Audio CD: Premiere Opera
Cat: ??

Destinée de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Cyrus à Babylone, après avoir connu plusieurs représentations du vivant de l'auteur, tomba ensuite dans un oubli presque total. Le Kobbé n'en fait pas mention.

Cette œuvre a été reprise le 10 août 2012, au festival Rossini de Pesaro (ville natale de l'auteur) avec dans le rôle de Cyrus, qui exige un registre étendu de contralto, la cantatrice polonaise Ewa Podleś (en) . La mise en scène s'est inspirée des peplums du cinéma muet des années 1910, notamment Cabiria de Giovanni Pastrone et Intolerance de D.W. Griffith (ce dernier film contient une séquence consacrée au "Festin de Balthazar").

Références[modifier | modifier le code]

  1. Information from AmadeusOnline.net
  2. Recordings of Ciro in Babilonia on operadis-opera-discography.org.uk

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Holden, Amanda, ed. The New Penguin Opera Guide, New York: Penguin Putnam, Inc., 2001 ISBN 0-14-029312-4
  • Osborne, Charles, The Bel Canto Operas of Rossini, Donizetti, and Bellini, Portland, Oregon: Amadeus Press, 1994 ISBN 0-931340-71-3

Liens externes[modifier | modifier le code]