Demetrio e Polibio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Démétrios et Polybe

Demetrio e Polibio
Image décrite ci-après
Gioachino Rossini

Genre Opéra
Nbre d'actes 2
Musique Gioachino Rossini
Livret Vincenzina Viganò Mombelli (livret en ligne)
Langue
originale
Italien
Dates de
composition
avant 1809
Création 18 mai 1812
Teatro Valle (Rome)

Demetrio e Polibio est un opéra en deux actes dramma serio par Gioachino Rossini d'après un livret de Vincenzina Viganò-Mombelli. L'opéra a été orchestré pour cordes seulement[1].

Demetrio e Polibio était la première tentative de Rossini à un opéra de grande envergure, si ce n'était sa première mise en scène d'opéra. Rédigé pour des chanteurs, la famille Mombelli, Rossini a achevé l'opéra en 1806, pendant ses études à l'Académie philharmonique de Bologne. Toutefois, il n'a pas été mis en scène avant le 18 mai 1812, lors de sa première au Teatro Valle de Rome.

Rôles[modifier | modifier le code]

Rôle Type de voix Première interprétation, 18 mai 1812[2]
(chef d'orchestre : )
Polybe, roi des Parthes basse Lodovico Olivieri
Lisinga, sa fille soprano Maria Ester Mombelli
Siveno, amant de Lisinga contralto Marianna "Anna" Mombelli
Demetrios, roi de Syrie, père de Siveno ténor Domenico Mombelli

Argument[modifier | modifier le code]

Époque : IIe siècle av. J.-C.
Lieu : Parthie[3]

Acte I[modifier | modifier le code]

Polybe, roi des Parthes, est le protecteur à la fois de sa propre fille Lisinga et de son amant Siveno. Tout le monde croit que Siveno est le fils de Minteus, un ministre du roi Démétrios de Syrie, mais il est en fait le fils de Démétrios avec qui il est brouillé depuis longtemps. Démétrios, tenant Minteus pour responsable de la disparition de son fils, arrive à la cour des Parthes sous le pseudo de Eumène, un messager royal, et exige que Siveno revienne en Syrie. Polybe refuse. Siveno et Lisinga célèbrent leur mariage. Polybe confie à Siveno qu'il est préoccupé par ce qui s'est passé, mais Siveno le rassure. Pendant ce temps, Eumène (Démétrios) complote de kidnapper Siveno et de le ramener en Syrie. Il soudoie les serviteurs et les gardes de nuit et parvient à entrer dans la cour des Parthes. Cependant, quand il arrive dans la chambre à coucher du jeune couple, il trouve Lisinga seule et la kidnappe à la place. Polybe et Siveno essayent en vain de l'arrêter.

Acte II[modifier | modifier le code]

Polybe et Siveno vont plaider la libération de Lisinga. En réponse, Eumène (Démétrios) menace de la tuer si Siveno s'oppose à lui. À son tour, Polybe menace de tuer Siveno à moins que Lisinga soit libérée. La situation commence à se résoudre lorsque Eumène (Démétrios), se penche sur un médaillon ancien et se rend compte que Siveno est en réalité son fils perdu. Polybe ne veut pas perdre Lisinga, et Eumène (Démétrios) veut récupérer Siveno. Désespérée à l'idée d'être séparée de Siveno, Lisinga tente de tuer Eumène, mais il lui révèle sa véritable identité en tant que roi Démétrios et annonce que Siveno est son fils. La paix est rétablie, et le couple vit heureux pour toujours.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Année Interprètes :
Chef d'orchestre,
opéra et orchestre
Label[4]
1992 Giorgio Surjan,
Christine Weidinger,
Sara Mingardo,
Dalmacio González
Massimiliano Carraro,
Orchestre symphonique de Graz et Chœur de la musique de chambre de Bratislava

(enregistrement d'une performance au Festival della Valle d'Itria,de Martina Franca. 27 juillet)

CD audio : Dynamic
Cat: CDS 171/1-2
1996 Pietro Spagnoli,
Maria Costanza Nocentini,
Sonia Ganassi,
Aldo Bertolo
Giuliano Carella,
Orchestre inconnu
(enregistrement d'une performance à Dordrecht, 8 septembre)
Cassette : Lyric Distribution Incorporated
Cat: ALD 4085

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kennedy
  2. (it) Amadeus Almanach.
  3. Osborne, Charles, p. 5
  4. Recordings of Demetrio e Polibio on operadis-opera-discography.org.uk

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]