La gazzetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gazzetta.

La Gazette ou le Mariage aux enchères

La gazzetta, ossia Il matrimonio per concorso (La gazette ou le mariage aux enchères) est un opéra bouffe en deux actes de Gioachino Rossini. Le livret est de Giuseppe Palomba et Andrea Leone Tottola d'après la pièce de Carlo Goldoni, Il matrimonio per concorso 1763.

L'opéra est une satire de l'influence que peuvent avoir les journaux sur la vie des gens. L'œuvre a eu, en son temps, un grand succès. Comme à son habitude, Rossini a utilisé des mélodies empruntées à ses œuvres antérieures. Il Turco in Italia, par exemple, y a largement contribué. L'ouverture est également célèbre pour y avoir été reprise dans La Cenerentola.

L'œuvre a été créée le 26 septembre 1816 au Teatre dei Fiorentini à Naples.

Rôles à la création[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Interprète
Don Pomponio basse Carlo Casaccia
Lisetta, sa fille soprano Margherita Chambrand
Filippo, l'aubergiste, amoureux de Lisetta baryton Felice Pellegrini
Alberto, jeune homme riche tenor Alberigo Curioni
Doralice, courtisée par Traversen soprano Francesca Cardini
Anselmo, père de Doracile basse Giovanni Pace
Madama La Rose mezzo-soprano Maria Manzi
Monsieur Traversen, un vieux beau basse Francesco Sparano

Argument[modifier | modifier le code]

Une auberge parisienne.

Don Pomponio et Anselmo s'installent dans une auberge avec leur fille respective, Lisetta et Doralice. Pomponio passe une annonce dans une gazette pour marier sa fille, mais celle-ci entretient une idylle avec l'aubergiste Filippo. De son côté, Doralice est courtisée par Traversen, mais préfère convoler avec Alberto qui parcourt le monde à la recherche de l'épouse parfaite. Après de multiples quiproquos, Pomponio acceptera de céder à l'inclinaison de Lisetta[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Piotr Kaminski, Mille et un opéras, Fayard, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]