Raffaele La Capria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naples vers 1865

Né à Naples en 1922, Raffaele La Capria est un écrivain, scénariste et traducteur italien, auteur de romans et d'essais. Son œuvre littéraire la plus connue est la trilogie intitulée Tre Romanzi di una giornata.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Naples en 1922, Raffaele La Capria y obtient son diplôme de droit en 1950, puis il séjourne en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis avant de s'établir à Rome. Collaborateur aux pages culturelles du Corriere della Sera, il est aussi le codirecteur de la revue littéraire Nuovi Argomenti, fondée en 1953 par Alberto Carrocci et Alberto Moravia, et à laquelle se joindront, entre autres, Pier Paolo Pasolini, Bernardo Bertolucci et Enzo Siciliano.

Grand amateur de littérature britannique, La Capria consacre de nombreux articles à la poésie anglaise et américaine des années 1930 et traduit en italien les Quatre Quatuors de T. S. Eliot.

Au cours des années 1950, il écrit et produit pour la RAI plusieurs émissions de théâtre contemporain. En 1957, il participe au séminaire international de littérature de l'université Harvard.

En 1961, son deuxième roman, Ferito a morte (Blessé à mort), remporte le prix Strega. En septembre 2001, le prix Campiello viendra couronner l'ensemble de son œuvre, suivi en 2002 par le prix Chiara pour l'ensemble de sa carrière et en 2005 par le prix Viareggio pour son roman L'Estro quotidiano.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le domaine du cinéma, Raffaele La Capria est le coscénariste de trois films de Francesco Rosi, né comme lui à Naples en 1922 : Main basse sur la ville en 1963, film qui obtient le Lion d'or à la Mostra de Venise ; Les Hommes contre, d'après Emilio Lussu, en 1970 ; et enfin Le Christ s'est arrêté à Eboli, d'après Carlo Levi, en 1979.

Littérature[modifier | modifier le code]

Naples et le Vésuve vers 1865

La Capria a écrit une vingtaine de livres. Sa carrière de romancier a commencé dès 1952 avec Un giorno d'impazienza, auquel succédera presque dix ans plus tard Ferito a morte, puis Amore e Psiche en 1973. La réunion de ces trois textes donnera en 1982 la trilogie des Tre Romanzi di una giornata.

Les nouvelles comprennent notamment La Neve del Vesuvio et le recueil des Fiori Giapponesi en 1979. Parmi les essais de Raffaele La Capria, on citera False Partenze en 1964, Il Sentimento della letteratura en 1974 et La mosca nella bottiglia. Elogio del senso comune en 1996. Enfin, l'écrivain a publié son autobiographie sous le titre de Cinquant'anni di false partenze.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Textes traduits en français[modifier | modifier le code]

  • L'Harmonie perdue : Fantaisie sur l'histoire de Naples, traduit par Jean-Marc Mandosio, L'Inventaire, 2001 (prix Napoli)
  • La Neige du Vésuve, traduit par Vincent d'Orlando, L'Inventaire, 2002
  • Fleurs japonaises, traduit et présenté par Jean-Marc Mandosio, Climats, 2004
  • La Mouche dans la bouteille : Éloge du sens commun, traduit et présenté par Jean-Marc Mandosio, Climats, 2005
  • Blessé à mort, traduit par Vincent d'Orlando, L'Inventaire, 2006

Ouvrages en langue italienne[modifier | modifier le code]

  • Amore e psiche, Bompiani, 1979
  • Tre romanzi di una giornata, Einaudi, 1982
  • Letteratura e salti mortali, Mondadori, 1982
  • Armonia perduta, Mondadori, 1986
  • Un giorno d'impazienza, Mondadori, 1987
  • Variazioni sopra una nota sola. Lettere a Francesca, avec Erri De Luca, AGE-Alfredo *Guida Editore, 1990
  • False partenze, Mondadori, 1995
  • Conversazione con Raffaele La Capria. Narrare l'armonia perduta, avec Paola Gaglianone, Nuova Omicron, 1995
  • Il bambino che non volle sparire, Giunti & Lisciani, 1995
  • Assolo napoletano, Rizzoli, 1996
  • L'occhio di Napoli, Mondadori, 1996
  • Sentimento della letteratura, Mondadori, 1996
  • Capri e non più Capri, Mondadori, 1996
  • Ferito a morte, Mondadori, 1996
  • L'apprendista scrittore. Dieci saggi in forma di racconto, Minimum Fax, 1996
  • La neve del Vesuvio, Mondadori, 1997
  • Colapesce, Colonnese, 1998
  • Napolitan Graffiti. Come eravamo, Rizzoli, 1998
  • Ultimi viaggi nell’Italia perduta, Avagliano, 1999
  • Lo stile dell’anatra, Mondadori, 2001
  • La mosca nella bottiglia. Elogio del senso comune, Rizzoli, 2002
  • Me visto da lui stesso. Interviste 1970-2001 sul mestiere di scrivere, Manni, 2002
  • Letteratura e libertà. Entretien avec Emanuele Trevi, Quiritta, 2002
  • Cinquant'anni di false partenze ovvero l'apprendista scrittore, Minimum Fax, 2002
  • Opere, Mondadori, 2003
  • Caro Goffredo. dédié à Goffredo Parise, Minimum Fax, 2005.
  • L'estro quotidiano, Mondadori, 2005.
  • L'amorosa inchiesta, Mondadori, 2006.
  • Quattro storie d'amore, Drago, 2007.
  • Guappo e altri animali, Mondadori, 2007.
  • America 1957, a sentimental journey, 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]