Naskh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Poème écrit en naskh par Vassali-i Shirazi (début XIXe siècle)
Texte de la Fatiha tiré d'un Coran calligraphié par le calligraphe ottoman Hattat Aziz Efendi (1871–1934).

Le naskh (نسخ, translitt. nasḫī) est le style d'écriture le plus répandu pour les langues utilisant l'alphabet arabe. Il s'est surtout répandu dans le monde arabe et en Perse à partir du XVe siècle, laissant le thuluth (ou soulus), orné, ample et beaucoup plus difficile à lire, à un usage décoratif. Il est d'usage que le Coran et la littérature islamique soient écrits en naskh. C'est ce style que l'on apprend à l'école et que l'on emploie pour la calligraphie et l'écriture usuelle, manuscrite ou imprimée.

C'est en se fondant sur le naskh qu'a été formé le style nastaliq, d'une écriture plus élégante, qui est surtout répandu de l'Iran au Pakistan et qui est considéré comme archaïque par les Arabes.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]