Parc du Retiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Retiro.
Parc du Retiro
Image illustrative de l'article Parc du Retiro
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Subdivision administrative Madrid Communauté de Madrid
Commune Madrid
Superficie 1,18 km²
Caractéristiques
Création 1630-1640
Gestion
Propriétaire Mairie de Madrid
Ouverture au public Oui
Accès et transport
Gare Madrid-Atocha
Métro Madrid-MetroLinea2.svg Retiro Madrid-MetroLinea9.svg Ibiza
Localisation
Coordonnées 40° 25′ 02″ N 3° 40′ 58″ O / 40.4173, -3.68278140° 25′ 02″ Nord 3° 40′ 58″ Ouest / 40.4173, -3.682781  

Géolocalisation sur la carte : Communauté de Madrid

(Voir situation sur carte : Communauté de Madrid)
Parc du Retiro

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Parc du Retiro

Géolocalisation sur la carte : Madrid

(Voir situation sur carte : Madrid)
Parc du Retiro
Palais de Cristal.

Le parc du Retiro est un grand parc de 118 hectares situé à Madrid. Il fut créé entre 1630 et 1640.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de ces jardins se situent entre les années 1630 et 1640, lorsque le comte-duc d'Olivares (Don Gaspar de Guzmán y Pimentel), favori de Philippe IV (1621 - 1655), offrit au roi des terres pour les distractions de la Cour autour du Monastère des Hiéronymites de Madrid (Monasterio de los Jerónimos). Ainsi, avec la reconstruction du quartier royal (Cuarto Real) qui était joint au Monastère, débuta la construction du palais du Buen Retiro (Palacio del Buen Retiro). Il comptait alors quelque 145 hectares. Même si cette résidence secondaire royale était en ces temps au-dehors de Madrid, elle n'était pas excessivement loin du Palais royal et elle devint un endroit très agréable, étant dans une zone boisée et fraiche.

Sous la direction des architectes Giovanni Battista Crescenzi et Alonso Carbonell divers bâtiments furent construits, parmi eux le Théâtre du Buen Retiro (Teatro del Buen Retiro) qui accueillit les plus grandes représentations théâtrales du Siècle d'Or, celles des pièces de Calderón de la Barca et Lope de Vega. On trouve encore le Casón del Buen Retiro (Baraque du Buen Retiro), ancienne salle de bal, le Musée de l'Armée (Museo del Ejército), le Salón de Reinos (Salon des Royaumes) d'antan avec ses murs décorés des peintures de Velasquez, Zurbarán et des fresques de Lucas Jordán et ses jardins.

Quelques artistes furent connus en travaillant en ce lieu, comme entre autres, Cosme Lotti, metteur en scène du grand-duc de Toscane, le fut en édifiant une cage pour l'exhibition d'animaux sauvages et une volière pour les espèces exotiques. Le grand étang, où se déroulaient des scénarios de naumachie (combats navals) et des spectacles aquatiques, l'étang octogonal ou des clochettes et la petite baie appartiennent à cette première période.

Description[modifier | modifier le code]

Le parc abrite un étang, une roseraie,12 statues dans la Galerie du Parc et deux Palais, dont le palais de Cristal. Ce vestige de l'exposition coloniale de 1887 servit de serre pour le pavillon des Philippines avant de devenir un lieu d'exposition, notamment d'art moderne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]