Alcazar de Séville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alcazar.
La Cathédrale, l'Alcázar et les Archives générales des Indes de Séville *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Patio de las Doncellas
Patio de las Doncellas
Coordonnées 37° 23′ 02″ N 5° 59′ 29″ O / 37.38376, -5.991437° 23′ 02″ Nord 5° 59′ 29″ Ouest / 37.38376, -5.9914  
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Subdivision Andalousie Andalousie
Province de Séville Province de Séville
Type Culturel
Critères (i) (ii) (iii) (vi)
Numéro
d’identification
383
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1987 (11e session)

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
La Cathédrale, l'Alcázar et les Archives générales des Indes de Séville

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

(Voir situation sur carte : Andalousie)
La Cathédrale, l'Alcázar et les Archives générales des Indes de Séville

Géolocalisation sur la carte : Séville

(Voir situation sur carte : Séville)
La Cathédrale, l'Alcázar et les Archives générales des Indes de Séville
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

L'Alcazar de Séville (en espagnol : Reales Alcázares de Sevilla) est un palais fortifié (alcázar) construit à Séville par les Omeyyades d'Espagne à partir de 844 sous le règne de l'émir Abd al-Rahman II. Ce monument fut modifié à plusieurs reprises durant la période musulmane, notamment sous les Almohades. Au XIIIe siècle, Alphonse X entreprit la construction d'un premier palais, de style gothique sur le site de l'alcazar musulman. Au siècle suivant, Pierre Ier, suite au tremblement de terre de 1356 qui détruisit une grande partie de Séville, y ajouta un splendide palais de style mudéjar. L'ensemble, qui ne conserve que peu de vestiges de l'époque d'Al-Andalus, fut modifié une nouvelle fois par Charles Quint au XVIe siècle. L'alcazar de Séville est depuis plus de sept siècles une résidence royale ; la famille royale d'Espagne utilise aujourd'hui l'étage.

Dépendances[modifier | modifier le code]

L'alcazar comporte plusieurs sections :

  • Porte de la Lionne (Puerta de la León), époque almohade, XIIe siècle.
  • Façade du palais du roi don Pedro (fin XIVe siècle).
  • Salon des amiraux (Cuarto del Almirante) construit en 1503 par Isabelle la Catholique.
  • Salon des ambassadeurs (Salón de Embajadores) construit en 1427.
  • Cour des Demoiselles (Patio de las Doncellas) du XIVe siècle.
  • Cour des Poupées (Patio de las Muñecas), datant des Omeyyades de Cordoue.
  • Cour du Plâtre (Patio del Yeso).
  • Les bains, construits en l'honneur de Maria de Padilla, favorite de Pierre Ier.
  • Jardins de l'Alcazar, plantés au Moyen Âge, de style mauresque et de la Renaissance.
  • Palais gothique construit par Alphonse X le Sage.
  • Patios décorés d'azulejos et d'arcades comme celui de las Doncellas.

Le Patio de las Doncellas[modifier | modifier le code]

Le nom de ce Patio, signifiant « Le Jardin des Jeunes filles », fait référence à la légende selon laquelle les maures exigeait 100 jeunes filles vierges par an comme hommage de la part des royaumes chrétiens de la péninsule ibérique. L’histoire de cet hommage était utilisée comme mythe pour appuyer la dynamique de la Reconquête de l’Espagne.

Le niveau le plus bas du Patio fut construit pour le Roi Pierre Ier. On peut y découvrir des inscriptions décrivant Pierre comme un « sultan ». De nombreuses salles de réception somptueuses se situent sur les côtés du Patio. Au cœur de ce dernier se trouve un grand et étincelant bassin rectangulaire, bordé en contrebas par des jardins. Pendant plusieurs années, la cour était entièrement pavée de marbre et une fontaine se trouvait au centre. Cependant, des recherches historiques ont prouvé que les jardins et le bassin faisaient partie de la construction d’origine avant que l’ensemble n’ait été restauré. Toutefois, peu de temps après la restauration du Patio, la cour fut de nouveau momentanément pavée de marbre à la demande du réalisateur Ridley Scott.

Scott s’est en effet servi de cette cour pavée comme décor pour la cour du Roi de Jérusalem dans son film Kingdom of Heaven. Après la production du film, la cour fut une nouvelle fois modifiée.

Mais l’étape la plus importante dans l’histoire du Patio fut la construction d’une annexe par Charles Quint. Celle-ci fut construite par Luis de Vega (es) dans le style de la Renaissance italienne bien qu’il ait également inclut des éléments de la Renaissance espagnole et un travail sur plâtre d’inspiration Mudéjar pour les décorations. La construction de l’annexe débuta en 1540 et se termina en 1572.

Les Bains de Doña Maria de Padilla[modifier | modifier le code]

Les « Bains de Doña Maria de Padilla » sont des réservoirs d’eau de pluie situés sous le Patio del Crucero. Ces réservoirs tirent leur nom de Marie de Padilla (en), la maîtresse de Pierre de Castille.

La Casa de Contratación[modifier | modifier le code]

La Casa de Contratación (Maison du Commerce) est située au large de la « Monteria ». Elle fut construite en 1503 par les Rois catholiques afin de régulariser le commerce avec les colonies du Nouveau Monde. Elle fut également impliquée dans des conflits commerciaux d’ordre légal avec les Américains. La Casa renferme une chapelle dans laquelle Colomb rencontra Ferdinand et Isabelle à la suite de son second voyage. Cette chapelle abrite la Vierge des navigateurs (es), un des premiers et des plus anciens tableaux illustrant Colomb et la découverte des Amériques.

L'alcazar de Séville est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1987.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]