Ferdinand IV de Castille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Ferdinand IV de Castille, l'Ajourné
Fernando IV de Castilla, "El Emplazado"
Ferdinand IV de CastilleStatue de Francisco de Vôge (1753)Parc du Buen Retiro, Madrid
Ferdinand IV de Castille
Statue de Francisco de Vôge (1753)
Parc du Buen Retiro, Madrid

Titre Roi de Castille
(12951312)
Couronnement 1301 (fin de la régence)
Prédécesseur Sanche IV
Successeur Alphonse XI
Biographie
Dynastie Maison d'Ivrée
Naissance 6 décembre 1285
Séville
Décès 7 septembre 1312
Jaén
Père Sanche IV
Mère Marie de Molina
Conjoint Constance de Portugal
Enfants - Eléonore (1307 - 1359)
- Constance (1309 - 1311)
- Alphonse XI (1311-1350)

Ferdinand IV de Castille, dit l'Ajourné, est né à Séville le 6 décembre 1285, il meurt à Jaen, le 7 septembre 1312. Il est le fils de Sanche IV de Castille et de Maria Alfonso de Molina. Inhumé tout d'abord en la chapelle royale de la cathédrale de Cordoue, son corps sera finalement transféré en l'église collégiale de San Hipolito à Cordoue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il règne le 25 avril 1295 à la mort de son père tout d'abord sous la tutelle de sa mère jusqu'en 1301, en 1296 son oncle Jean de Castille se proclame roi de Castille sous le nom de Jean Ier mais sera rapidement relégué dans le Leon et contraint d'abdiquer en sa faveur en 1301, date à laquelle il règne personnellement sous des auspices cléments surtout grâce à l'action de sa régente mère qui aura su en cette période de troubles maintenir la légitimité de son fils en s'appuyant sur le peuple lorsque cela fut nécessaire contre une partie de la noblesse s'appuyant sur les royaumes chrétiens voisins[1].

En 1301, il s'allie au Portugal puis avec l'Aragon. Il repoussa les Maures qui avaient conquit ses États, et leur enlève provisoirement Gibraltar, en 1310, et Quesada.

Descendance[modifier | modifier le code]

Marié à Valladolid le 23 janvier 1302 avec Constance de Portugal, fille de Denis Ier de Portugal et d'Isabelle d'Aragon, (née le 3 janvier 1290, décédée à Sahagún dans la Province de León, le 18 novembre 1313, inhumée à Valladolid). Trois enfants naîtront de cette union:

  1. Eléonore (1307-1359) reine d'Aragon et de Valence
  2. Constance (1309-1311)
  3. Alphonse XI de Castille (1311-1350)

Sa mort[modifier | modifier le code]

On conte qu'ayant fait jeter du haut d'un rocher deux gentilshommes, les frères Carvajal, accusés d'assassinat, ceux-ci, avant d'être précipités, l'ajournèrent à comparaître devant Dieu dans 30 jours, et qu'en effet il mourut au bout de ce terme ; d'où viendrait son surnom.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Baptiste Glaire, Joseph-Alexis Walsh, Joseph Chantrel, Orse (abbé), Edouard Alletz, Encyclopédie catholique, répertoire universel et raisonné des sciences, des lettres, des arts et des métiers, formant une bibliothèque universelle, avec la biographie des hommes célèbres - Volume 11, P. Desbarres,‎ 1846 (lire en ligne), p. 730