Oscar (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oscar.
Oscar
Chelsea 2 Bolton Wanderers 1 Chelsea progress to the next round of the Capital One cup (15165124319).jpg
Oscar sous les couleurs de Chelsea en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Numéro 8
Biographie
Nom Oscar dos Santos Emboaba Júnior
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (23 ans)
Lieu Americana (Brésil)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. Depuis 2009
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1998-2004 Drapeau : Brésil União Barbarense
2004-2009 Drapeau : Brésil São Paulo
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2009-2010 Drapeau : Brésil São Paulo 014 0(0)
2010-2012 Drapeau : Brésil SC Internacional 070 (19)
2012- Drapeau : Angleterre Chelsea FC 152 (30)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009-2011 Drapeau : Brésil Brésil - 20 ans 025 0(9)
2012 Drapeau : Brésil Brésil olympique 006 0(1)
2011- Drapeau : Brésil Brésil 045 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 avril 2015

Oscar dos Santos Emboaba Júnior ou simplement Oscar, né le à Americana, est un footballeur international brésilien qui évolue au poste de milieu offensif au Chelsea FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et découverte en pro à São Paulo[modifier | modifier le code]

Oscar débute le football au club de l'Uniao Barbarense et impressionne rapidement par son talent, dribblant tout le terrain sans difficultés et possédant une qualité de frappe impressionnante. Il est annoncé comme l'un des plus grands joueurs de son époque malgré son jeune âge. Il doit choisir entre São Paulo, Santos, le FC Barcelone ou encore l'Inter de Milan. Il choisit le São Paulo FC à 13 ans en 2004. Il fait ensuite ses débuts professionnels en 2009. Finalement, il effectue 11 apparitions dans l'équipe professionnelle en championnat, alors qu'il est seulement âgé de 17 ans.

Révélation à l'Internacional[modifier | modifier le code]

Oscar rejoint le SC Internacional après un conflit avec le club de São Paulo FC : l'agent d'Oscar a prétexté que le contrat de son joueur avec le club pauliste était résilié pour cause de salaires impayés, tandis que le club a intenté un recours pour empêcher le transfert. Finalement, un accord entre les deux clubs intervient. Il passe deux ans au SC Internacional, au cours desquels il s'impose comme un des meilleurs joueurs de l'équipe.

À la conquête de l'Europe avec Chelsea[modifier | modifier le code]

Oscar sous le maillot de Chelsea face au PSG.

Le 25 juillet 2012, Oscar s'engage dans le club londonien de Chelsea, pour une somme d'environ 32 millions d'euros[1].

Le 19 septembre 2012, pour sa première titularisation, il s'illustre lors d'un match de Ligue des champions contre la Juventus, où il inscrit notamment un doublé en deux minutes.

Le 7 novembre 2012, lors de la quatrième journée de la Ligue des champions de l'UEFA contre le FC Shakhtar Donetsk, il marque un but de plus de quarante mètres, après la sortie hasardeuse du gardien ukrainien[2].

Le 14 février 2013, lors des 1/16 de finale de la Ligue Europa contre le Sparta Prague où il était sur le banc, il marque le but de la victoire quelques secondes après être rentré sur le terrain.

Lors de la saison 2012-2013, Oscar est le joueur qui a joué le plus de matchs au monde avec 64 en club et 12 en sélection.

Avec l'arrivée de Mourinho, Oscar est replacé à son poste de prédilection dans l'axe, où il démontre ses qualités de passes et son aptitude à bien se placer pour pouvoir se mettre en position de tir. Il ouvre d'ailleurs son compteur de buts avec Chelsea lors de la 1re journée face a Hull City, marquant également, en cette occasion, le 1er but de Chelsea pour cette saison en compétition officielle.

Avec le retour de Didier Drogba à Chelsea, il accepte de lui "rendre" son n°11 fétiche et récupère le n°8 laissé vacant par Frank Lampard pour la saison 2014-2015[3].

Le 11 mars 2015, lors du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain, il est critiqué sur internet pour sa simulation suite à un tacle de Zlatan Ibrahimović qui vaudra à ce dernier son exclusion du match par un carton rouge direct[4][5].

Le 3 avril 2015, il est annoncé à la Juventus dans le cadre d'un échange avec Paul Pogba. Son compatriote et coéquipier, Ramires est lui aussi annoncé dans la transaction dixit les presses anglaises et italiennes.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Oscar sous le maillot du Brésil en 2014.

Avec le Brésil, il remporte notamment la Coupe du monde des moins de 20 ans 2011, au cours de laquelle il inscrit les trois buts de la victoire en finale face au Portugal. Ensuite, il a été appelé pour l'équipe de Brésil et il a marqué un but. Il est également sélectionné dans l'équipe brésilienne olympique. Il réalise un bon tournoi en marquant notamment un but. Le Brésil échouera en finale contre le Mexique (1-2).

Le 21 mars 2013, Oscar inscrit le deuxième but du Brésil contre l'Italie en match amical (2-2). Le 9 juin 2013 il marque le premier but contre la France.

En 2014, lors du match d'ouverture de la coupe du monde de la FIFA opposant le Brésil (le pays hôte) contre la Croatie, Oscar, jouant dans l'équipe de son pays natal, marque un but à la 91e minute de jeu. En demi-finale, Oscar marque un but à la 90e minute et "réduit" ainsi l'écart avec l'Allemagne qui avait déjà marqué 7 buts[6]

Le 26 mars 2015, il marque le but de l'égalisation face à la France où le Brésil l'emportera 3 buts à 1 après des réalisations de Neymar et de Luiz Gustavo.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Oscar est marié depuis 2011 à Ludmila, une Brésilienne ayant des origines japonaises. Le 5 juin 2014 naît par césarienne leur premier enfant, une petite fille prénommée Júlia.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Oscar (football) au 26 avril 2015[7]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Drapeau : Brésil Brésil Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2009 Drapeau du Brésil São Paulo FC Série A 11 0 0 - - - - - - CL+CS 1+1 0+0 0+0 1 0 0 - - - 14 0 0
Sous-total 11 0 0 - - - - - - - 2 0 0 1 0 0 - - - 14 0 0
2010 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 5 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0 - - - 6 0 0
2011 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 26 10 0 - - - - - - CL 6 3 1 11 0 0 2 0 0 45 13 1
2012 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 5 1 0 - - - - - - CL 7 1 4 9 4 0 4 1 1 25 7 5
Sous-total 36 11 0 - - - - - - - 13 4 5 21 4 0 6 1 1 76 20 6
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 34 4 5 7 2 2 5 0 0 C1+C3 6+9 5+1 1+0 3 0 0 16 5 5 80 17 13
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 33 8 2 3 2 0 - - - C1 10 1 4 1 0 0 16 5 4 63 16 10
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 28 6 8 2 0 1 4 1 0 C1 7 0 0 - - - 7 1 0 48 8 9
Sous-total 95 18 15 12 4 3 9 1 0 - 32 7 5 4 0 0 39 11 9 191 41 32
Total sur la carrière 142 29 15 12 4 3 9 1 0 - 51 11 10 26 4 0 45 12 10 285 61 38

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le jeune milieu brésilien signe à Chelsea. », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 15 mars 2015).
  2. « Le magnifique but de Oscar en Ligue des champions à 40 mètres des cages. », sur sportsgentside.com (consulté le 16 mars 2014).
  3. « Oscar laisse le 11 à Drogba et prend le 8 légendaire de Lampard. », sur goal.com,‎ (consulté le 18 mars 2015).
  4. « Le tacle controversé d'Ibrahimovic sur Oscar. », sur metronews.fr,‎ (consulté le 18 mars 2015).
  5. « La faute de Zlatan Ibrahimovic valait-elle un carton rouge ? », sur lexpress.fr,‎ (consulté le 16 mars 2014).
  6. « L'Allemagne gifle le Brésil ! », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 16 mars 2015).
  7. Statistiques de Oscar (football) sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :