Olympiques de Gatineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olympiques de Gatineau

Description de l'image  Logo Olympiques Gatineau.svg.
Fondé en 1973
Siège Gatineau, Québec
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Centre Robert-Guertin
Couleurs Noir, argent, blanc
                 
Ligue LHJMQ
Division Division Telus Ouest
Capitaine Taylor Burke
Capitaines adjoints Alexandre Carrier, Émile Poirier, Simon Tardif-Richard
Entraîneur-chef Benoît Groulx
Entraîneur(s) associé(s) Martin Lafleur, Éric Landry
Directeur général Benoît Groulx
Président Alain Sear
Site web olympiquesdegatineau.ca

Les Olympiques de Gatineau sont un club de hockey sur glace de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) créé en 1973. La formation est l'une des plus anciennes du circuit. Basée à Gatineau en Outaouais, l'équipe évolue au Centre Robert-Guertin.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Festivals de Hull[modifier | modifier le code]

L'aventure du hockey à Hull commence le avec l’acceptation de la franchise par le bureau des Gouverneurs de la LHJMQ. Les deux actionnaires de l’équipe, Paul Grant et Yves Bourassa, nomment Normand Baril premier directeur général le  ; celui-ci agit également comme entraîneur chef intérimaire. C’est le que s’ouvre le premier camp d’entraînement de l’histoire de la concession. 213 joueurs dont 36 gardiens tentent de se tailler un poste au sein de la formation. Soixante joueurs revêtent l’uniforme au cours de cette première saison. Le premier match de son histoire opposera les Festivals de Hull aux Castors de Sherbrooke le . Les Festivals s'inclineront par la marque de 3 à 1. C’est Guy Bernard qui marque le premier but de l’histoire de l'équipe. En janvier 1974, Claude Gratton se joint à l’organisation comme actionnaire. Les Festivals de Hull terminent bons derniers et, par le fait même, ne participeront pas aux séries éliminatoires. Fait peu courant, en 1973, les Festivals ne peuvent participer au repêchage car l'organisation fait partie de l'Ottawa District Hockey Association. Le groupe n'a pas davantage droit aux joueurs de l'Ontario en raison de son appartenance à la LHJMQ. Hull se lance alors dans une bataille juridique afin de garder quatre joueurs ontariens : Rick Garcia, David Boyd, Glen O’Neil et Glen Sharpley. Les futurs Olympiques gagnent finalement leur cause.

Les Olympiques de Hull[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 1975-1976, la situation financière précaire des investisseurs les force à fermer les livres. Malgré tout, ils rejettent les offres d’achat. Le , n’ayant toujours pas reçu le dépôt de garantie des Festivals, la LHJMQ demande à la municipalité de prendre en main la franchise. À cet effet, en juillet 1976, l'Assemblée Nationale approuve le Bill privé 229 et donne ainsi à une municipalité l'autorisation d'exploiter une équipe de hockey junior majeur. À la suite de l’acquisition de la concession, Hull lance un concours pour donner un nouveau nom à l’équipe. C’est le maire Gilles Rocheleau qui lance à tout hasard l’idée de l'appellation Olympiques. Aussitôt dit, aussitôt retenu.

En 1982, Hull et les Olympiques sont les hôtes du tournoi de la Coupe Memorial. Les équipes en présence sont les Castors de Sherbrooke, les Rangers de Kitchener et les Winter Hawks de Portland. En 1984, Pat Burns devient entraîneur-chef des Olympiques. C’est d’ailleurs à l’aube de cette saison, soit en août 1984, que Charles Henry commence à courtiser Hull et fait connaître à ses élus l'intention de Wayne Gretzky de se porter acquéreur de la concession. Deux mois plus tard, la nouvelle sort dans les journaux.

Le , le légendaire numéro 99 Wayne Gretzky fait l’acquisition des Olympiques. Il nomme son garde du corps Charles Henry directeur général. C’est un vendredi 13, à la 13e saison de l’équipe, que s’amorce la première année des Gretzkyboys. En fin de saison, la Coupe du Président est à la portée de l'équipe. Les joueurs ne ratent pas leur chance et, avec un impressionnant dossier de 15 victoires et aucune défaite, une première dans la LHJMQ, les Olympiques mettent la main sur la première Coupe du Président de leur histoire et ils s'engagent dans leur premier tournoi de la Coupe Mémorial, à Portland, en Oregon.

Au cours de la saison 1987-1988, Alain Vigneault arrive au poste d’entraîneur-chef à la suite du départ de Pat Burns pour la Ligue américaine de hockey et les Canadiens de Sherbrooke. Les Gretzkyboys remportent leur deuxième Coupe du Président. Pour ce faire, ils reviennent de l’arrière 3-1 à deux reprises dans les éliminatoires, contre Laval en demi-finale puis contre Drummondville en finale. Le tournoi de la Coupe Mémorial est disputé à Chicoutimi. Lors du repêchage de 1990, Hull choisit en cinquième ronde un joueur Bantam, Philippe Boucher. Le choix est refusé, ce joueur ne se qualifiant pas aux termes du règlement des joueurs exceptionnels, les hockeyeurs de 15 ans n'étant admissibles que dans les trois premières rondes. L'affaire va devant les tribunaux. Les Olympiques gagnent leur cause, mais ils doivent sacrifier Philippe Boucher. Ils doivent également payer une amende de 20 000 dollars à la LHJMQ pour avoir enfreint le règlement. Ce dernier est d’ailleurs modifié la saison suivante, et les joueurs exceptionnels sont dorénavant repêchables pendant les cinq premières rondes.

L'après Gretzky[modifier | modifier le code]

En 1992, Wayne Gretzky vend l’équipe à un groupe d’actionnaires formé de Mark Routtenberg (majoritaire), Gilles Sauvé, Jean-Marc Lalonde et Alvin Stein. Mi-juillet 1992, Alain Vigneault donne sa démission afin d’accepter un poste d’entraîneur adjoint avec les Sénateurs d'Ottawa. Il est remplacé très brièvement par Michel Charron.

En 1994-1995, les Olympiques, menés par l’entraîneur recrue Robert Mongrain, causent une surprise et remportent leur troisième Coupe du Président.

En 1995-1996, les Olympiques remportent 24 matchs consécutifs et sont arrêtés dans leur séquence victorieuse par les Mooseheads de Halifax. Le record de matchs continus sans défaite, soit 25, est détenu par les Éperviers de Sorel.

En 1996-1997, les Olympiques remportent leur quatrième Coupe du Président avec, à la barre de l’équipe, l’entraîneur recrue Claude Julien. Cette année-là, la ville de Hull accueille le tournoi de la Coupe Mémorial et les Olympiques remportent la première Coupe Mémorial de leur histoire.

En 1998-1999, malgré une saison terminée avec seulement 23 victoires contre 38 défaites, les Olympiques se rendent en finale contre le Titan d'Acadie-Bathurst. C’est d’ailleurs lors des éliminatoires de 1998-1999 que les Olympiques et les Tigres de Victoriaville inscrivent leurs noms dans le livre des records de la LHJMQ en disputant le match le plus long de l’histoire qui dure six heures. C’est finalement Brock Boucher des Olympiques qui met fin à ce marathon en marquant à 6 minutes 31 de la cinquième prolongation.

En 2005-2006, Guillaume Labrecque marque le premier but en fusillade de l'histoire des Olympiques.

En 2007-2008, sous la conduite de Benoit Groulx et de son adjoint Mario Richer, les Olympiques remportent leur septième Coupe du Président au terme d'éliminatoires dans lesquelles ils ne perdent qu'un match.

Fondation[modifier | modifier le code]

À l'origine en 1973, l'équipe porte le nom de « Festivals de Hull » comme son prédécesseur qui évoluait jadis dans la Ligue de hockey Junior Centrale, installée dans la région d'Ottawa. Le nom « Festivals » ainsi que le logo de l'équipe (en bleu, jaune et blanc) rappellent l'ancien Festival des Raftsmen de Hull. C'est en 1976-1977, à l'époque où la municipalité de Hull est propriétaire du club, qu'on adopte le nom « Olympiques » pour immortaliser les jeux olympiques d'été de Montréal de 1976.

En 1985, l'équipe est achetée par Wayne Gretzky qui en est le principal actionnaire pendant sept saisons. Pendant cette période, l'équipe change ses couleurs pour le noir, blanc et argent, reprenant ainsi les couleurs des Kings de Los Angeles. C'est d'ailleurs à la recommandation de Gretzky que les Kings avaient changé leur livrée pour ressembler aux Raiders d'Oakland de la NFL dont Wayne Gretzky était un partisan.[réf. nécessaire]

Depuis 1992, des investisseurs locaux ont pris la relève. À la suite d'un ré-aménagement territorial, l'équipe a pris le nom de Olympiques de Gatineau et son uniforme est passé à une combinaison d'orange, violet, rouge, noir et jaune.

En 2012, l'équipe est retourné aux couleurs noir, blanc et argent, de l'ère Gretzky...

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Festivals de Hull
Saison PJ  V   D   N  Pts % V  BP  BC Classement Séries éliminatoires
1973-1974 70 14 55 1 29 20,7 226 405 6e de la division Ouest Hors des séries
1974-1975 72 34 32 6 74 51,4 386 369 4e de la division Ouest 1/4 de finale
1975-1976 72 30 35 7 67 46,5 312 318 4e de la division Ouest 1/4 de finale
Olympiques de Hull
Saison PJ  V   D   N  Pr. Pts % V  BP  BC Classement Séries éliminatoires
1976-1977 72 26 37 9 - 61 42,4 283 333 5e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1977-1978 72 34 34 4 - 72 50,0 357 397 5e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1978-1979 72 10 55 7 - 27 18,8 262 491 5e de la division Robert-Lebel Hors des séries
1979-1980 72 25 35 12 - 62 43,1 442 347 3e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1980-1981 72 23 46 3 - 49 34,0 262 353 4e de la division Robert-Lebel Hors des séries
1981-1982 64 41 21 2 - 84 65,6 343 260 2e de la LHJMQ 1/4 de finale
1982-1983 70 30 40 0 - 60 42,9 393 406 5e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1983-1984 70 25 45 0 - 50 35,7 301 411 6e de la division Robert-Lebel Hors des séries
1984-1985 68 33 34 1 - 71 49,3 347 352 2e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1985-1986 72 54 18 0 - 108 75,0 423 262 1er de la division Robert-Lebel Coupe du Président
1986-1987 70 26 39 5 - 57 40,7 286 323 3e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1987-1988 70 43 23 4 - 90 64,3 380 394 1er de la division Robert-Lebel Coupe du Président
1988-1989 70 40 25 5 - 85 60,7 329 264 3e de la LHJMQ Demi-finale
1989-1990 70 36 29 5 - 77 55,0 306 282 5e de la LHJMQ Demi-finale
1990-1991 70 36 27 7 - 79 56,4 263 235 2e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1991-1992 70 41 24 5 - 87 62,1 331 259 2e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1992-1993 70 40 28 2 - 82 58,6 296 331 2e de la division Robert-Lebel Demi-finale
1993-1994 72 38 31 3 - 79 54,9 310 304 3e de la division Robert-Lebel Demi-finale
1994-1995 72 42 28 2 - 86 59,7 340 274 2e de la division Robert-Lebel Coupe du Président
1995-1996 70 52 16 2 - 106 75,7 347 246 2e de la division Robert-Lebel Demi-finale
1996-1997 70 48 19 3 - 99 70,7 346 205 1er de la division Robert-Lebel Coupe du Président
1997-1998 70 32 37 1 - 65 46,4 270 268 6e de la division Robert-Lebel 1/4 de finale
1998-1999 70 23 38 9 - 55 39,3 276 298 6e de la division Robert-Lebel Finale
1999-2000 72 42 24 6 0 90 62,5 339 256 1er de la division Ouest Finale
2000-2001 72 34 28 7 3 78 54,2 288 284 3e de la division Ouest 1/8 de finale
2001-2002 72 33 30 3 6 75 52,1 230 253 1er de la division Ouest 1/4 de finale
2002-2003 72 39 27 4 2 84 58,3 266 222 2e de la division Ouest Coupe du Président
Olympiques de Gatineau
Saison PJ  V   D   N  Pr. Fus Pts % V  BP  BC Classement Séries éliminatoires
2003-2004 70 50 13 7 0 - 107 76,4 306 179 1er de la division Ouest Coupe du Président
2004-2005 70 33 28 5 4 - 75 53,6 216 237 3e de la division Ouest 1/4 de finale
2005-2006 70 40 23 - 4 3 87 62,1 261 215 4e de la division Ouest Demi-finale
2006-2007 70 39 27 - 2 2 82 58,6 303 274 3e de la division Telus 1/8 de finale
2007-2008 70 43 19 - 6 2 94 67,1 272 209 3e de la division Telus Coupe du Président
2008-2009 68 38 25 - 2 3 81 59,6 232 232 1er de la division Telus Ouest Quart de finale
2009-2010 68 30 33 - 1 4 65 44,1 213 217 3e de la division Telus Ouest Quart de finale
2010-2011 68 43 17 - 3 5 94 69,1 243 193 3e de la division Telus Ouest Finale
2011-2012 68 26 32 - 5 5 62 38,2 223 274 4e de la division Telus Ouest 1/8 de finale
2012-2013

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Soigneur : Serge Haché
  • Préposé à l'équipement : Brian Cushman
  • Responsable de la galerie de la presse : Monique St-Laurent
  • Site Web: Manon Sauvé
  • Annonceur maison : Serge Côté
  • Statisticien : Luc Therrien
  • Conseillère pédagogique : Sylvie Correia

Direction[modifier | modifier le code]

  • Directeur-gérant : Benoît Groulx
  • Président : Alain Sear
  • Directeur marketing : Daniel Brunet
  • Directeur du recrutement : Renaud Lemay

Propriétaires[modifier | modifier le code]

  • Alain Sear (président)
  • Gilles Sauvé
  • Manon Sauvé
  • André Chaput
  • Gilles Desjardins
  • François Beaudry

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • Directeur-gérant et Entraîneur-chef : Benoît Groulx
  • Entraîneur-adjoint : Guy Lalonde
  • Entraîneur-adjoint : Luc Therrien
  • Entraîneur des gardiens : Michel Vallière

Mascotte[modifier | modifier le code]

  • Hully est le nom de la mascotte du club. Elle a été créée en 1996 à l'occasion de la tenue de la Coupe Mémorial à Hull. Fort populaire, Hully a son propre site Web depuis 2007[1].

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Honneurs d'équipe[modifier | modifier le code]

  • Champions de la Coupe Memorial : 1997
  • Coupe du Président : 1985-1986, 1987-1988, 1994-1995, 1996-1997, 2002-2003, 2003-2004 et 2007-2008.
  • Trophée Jean-Rougeau : 1985-1986, 1988-1989, 1996-1997 et 2003-2004.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. [www.hully.ca Site web de Hully]