Negima!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Negima le maître magicien

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo français de Magister Magi Negima !.

魔法•先生•ネギま!
(Mahō sensei Negima!)
Type Shōnen
Genre Action, aventure, harem
Thèmes Magie, arts-martiaux, école
Manga
Auteur Ken Akamatsu
Éditeur Drapeau du Japon Kōdansha
Drapeau de la France Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine
Sortie initiale 26 février 200314 mars 2012
Volumes 38
OAV japonais : Mahō Sensei Negima! (pilote)
Réalisateur
Hiroshi Nishikiori
Studio d’animation XEBEC
Sortie
Épisodes 3
Anime japonais : Mahō Sensei Negima!
Réalisateur
Nagisa Miyazaki
Studio d’animation XEBEC
Licence Drapeau du Japon TV Tokyo
Drapeau de la France Kazé
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo
1re diffusion 6 janvier 200529 juin 2005
Épisodes 26
OAV japonais : Mahō Sensei Negima! -Ala Alba-
Réalisateur
Hiroshi Nishikiori
Studio d’animation Shaft
Sortie
Épisodes 3
OAV japonais : Mahō Sensei Negima! Mōhitotsu no Sekai
Réalisateur
Hiroshi Nishikiori
Studio d’animation Shaft
Sortie
Épisodes 5

Autre

Le maître magicien Negima! (魔法先生ネギま!, Mahō sensei Negima!?), également appelé Negima! (ネギま!?), est un shōnen manga écrit et dessiné par Ken Akamatsu. Il est pré-publié dans l'hebdomadaire Weekly Shōnen Magazine de l'éditeur Kōdansha, entre février 2003 et mars 2012, et compilé en un total de 38 tomes. La version française est éditée en intégralité par Pika Édition. Le manga est adapté à trois reprises : deux fois en anime, et une fois en tokusatsu.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Negi Springfield, âgé de 10 ans, vient de terminer ses sept ans d'études de magie. Afin de devenir magicien accompli, il est envoyé au Japon pour être professeur d'anglais dans une classe du collège Mahora (2-A en japonais qui correspond à la 4-A en français). À son arrivée sur le campus, il a un accrochage avec Asuna Kagurazaka, une de ses élèves, chez qui il va loger, sur décision du directeur. Asuna va découvrir rapidement qu'il est magicien. Il va alors apprendre qu'être professeur dans une classe de filles n'est pas toujours de tout repos…

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des personnages de Negima!.

Manga[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des chapitres de Negima!.

En Amérique du Nord, l'éditeur Del Rey Books, chargé de l'adaptation anglophone, censure toutes la parties corporelles du manga, à la grande surprise de l'auteur Ken Akamatsu[1]. En 2011, l'adaptation nord-américaine est attribuée à Kodansha Comics USA[2]. En France, en Suisse, et au Québec, le manga est adapté par Pika Édition[3]. Dans les autres pays, le manga est adapté par Egmont Manga & Anime en Allemagne, Schibsted Forlag en Norvège, Glénat en Espagne, Editora JBC au Brésil, Tanoshimi au Royaume-Uni, et Algoritam en Croatie.

Anime[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Liste des épisodes de Negima! et Negima!?.
Logo japonais du manga et du premier anime.
Logo français de l'anime.

Mahō sensei Negima! est la première adaptation tirée du manga, originellement annoncée en 2004, notamment par le site japonais Moonphase, pour une diffusion initiale en janvier 2005[4]. À la suite de sa diffusion entre le 6 janvier et le 29 juin 2005, elle est annoncée pour une sortie en DVD[5]. La même année, la série atteint la quatrième place des animes japonais préférés dans le top 100 de TV Asahi, juste après Fullmetal Alchemist, Gundam, et Dragon Ball[6], puis retombe à la 5e place, en 2006[7]. Le premier album issu de l'anime atteint d'ailleurs la troisième place du classement musical japonais Oricon[8]. Par la suite, l'anime est adapté aux États-Unis par FUNimation[9], et en France par Kazé, sous le titre Le maître magicien Negima![10].

Shin Negima!? est la seconde adaptation du manga. Sur une page du magazine Weekly Shônen Magazine, publiée le 1er mars 2005, Kôdansha annonce officiellement deux nouvelles adaptations en anime du manga Mahou Sensei Negima![11]. La production est désormais attribuée au studio Shaft, précédemment au studio Xebec, et inclut les talents créatifs du réalisateur Akiyuki Shinbo, et du créateur de personnages Kazuhiro Ota, le duo qui a auparavant participé à la réalisation Pani Poni Dash![11]. Les premiers épisodes suivent fidèlement le scénario du manga, mais divergent dès le 3e épisode. Contrairement à la première adaptation, celle-ci insiste davantage sur les combats magiques (et la magie en général). À noter aussi l'apparition de trois formes différentes de pactio : Suka, Cosplay et Armor.

Magister Negi Magi Negima!! est la troisième adaptation du manga. Il s'agit d'un tokusatsu sous forme de drama.

Negima! -Mou Hitotsu no Sekai!- est la quatrième adaptation du manga, sous forme d'OAV. Elle prend la suite de la précédente en couvrant de début de l'arc Mundus Magicus. Negima! -Mou Hitotsu no Sekai!- est suivie par une OAV concernant Yue Ayase. Ces deux OAV seront suivies par un film qui sortira le 27 août 2011 en salle au Japon.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[12] Voix françaises[12]
Negi Springfield Rina Satō Gwenäelle Julien
Sayo Aisaka Yuri Shiratori
Yūna Akashi Madoka Kimura Gwenäelle Julien
Kazumi Asakura Ayana Sasagawa
Yue Ayase Natsuko Kuwatani Julie André
Ako Izumi Kotomi Yamakawa
Akira Ookochi Azumi Yamamoto
Misa Kakizaki Shizuka Itou
Asuna Kagurazaka Akemi Kanda Isabelle Volpe
Misora Kasuga Ai Bandou Pascale Chemin
Chachamaru Karakuri Akeno Watanabe
Madoka Kugimiya Mami Deguchi Gwenäelle Julien
Kū-Fei Hazuki Tanaka
Konoka Konoe Ai Nonaka
Haruna Saotome Sawa Ishige Isabelle Volpe
Setsuna Sakurazaki Yū Kobayashi Pascale Chemin
Makie Sasaki Yui Horie
Sakurako Shiina Akane Ōmae
Mana Tatsumiya Miho Sakuma
Tchao Linshen Chiaki Osawa Julie André
Kaede Nagase Ryōko Shiraishi
Chizuru Naba Misa Kobayashi
Fūka Narutaki Kimiko Koyama
Fumika Narutaki Mari Kanou
Satomi Hakase Mai Kadowaki
Chisame Hasegawa Yumi Shimura
Evangeline A.K. McDowell Yuki Matsuoka
Nodoka Miyazaki Mamiko Noto
Natsumi Murakami Mai Aizawa
Ayaka Yukihiro Junko Minagawa
Satsuki Yotsuba Naomi Inoue
Zazie Rainyday Yuka Inokuchi

Analyse[modifier | modifier le code]

Le manga démarre comme un harem-manga, ce qui a été imposé par l'éditeur qui comptait capitaliser sur le succès de Love Hina et AI non-stop!. L'auteur souhaitait pourtant écrire un nekketsu, et infléchit progressivement le style, pour laisser les combats prendre le dessus. Negima a ainsi un double lectorat, que l'auteur tente de satisfaire alternativement, comme en témoignent certaines préfaces. Negima compte, comme tous les nekketsu, la progression d'un personnage masculin face aux différents dangers auxquels il se trouve confronté, mais contrairement à la plupart des œuvres de ce genre, où le héros a déjà été confronté d'une manière ou d'une autre à la cruauté de la vie, Negi est un jeune homme plein d'illusions sur la place des magiciens dans le monde. Cependant, son quotidien dans l'école de Mahora va rapidement le plonger dans toute la cruauté de la « vraie vie des magiciens ». Il rentre donc très tôt dans un monde d'adulte tout en restant un enfant, la confrontation entre ces deux extrêmes l'amèneront à mûrir et grandir. L'utilisation simultanée de 31 personnages féminins (ce sont les élèves de la classe dont il est professeur principal) est un point intéressant de ce manga. En effet, un si grand nombre de personnages aurait pu être problématique sur la définition de leurs caractères : certains aurait pu apparaître plusieurs fois, cependant comme dans la réalité, bien qu'on trouve régulièrement des traits de caractères communs entre plusieurs personnages, ce ne sont jamais les mêmes. Nous nous retrouvons ainsi avec un large choix de personnages bien distincts, aux caractères différents mais parfois similaires.

Un autre point intéressant de l'œuvre est son utilisation régulière de la technique du caméo. Non content de faire apparaître de manière fugace des personnages de très nombreuses œuvres, principalement lors de la saga festival de Mahora (ex : Anita King de ROD TV dans le chapitre 73), ou de véritable marques détournées (Starbuck Coffee devient Starbooks Coffee), Ken Akamatsu fait également croiser la route de Negi et de plusieurs de ses anciens personnages dans un contexte ne permettant pas de nier le personnage d'origine. Ainsi, par exemple, le professeur Nitta et l'élève Mei Sakura sont respectivement des personnages secondaires de AI non-stop! et Love Hina. Autre exemple, dans le chapitre 75, lorsque Satomi découvre que son chef-d'œuvre de la robotique, Chachamaru, est encore plus perfectionné qu'elle ne le pensait, elle parle « d'un frère et d'une sœur d'origine japonaise travaillant au MIT qui auraient créé des AI dotées de sentiments » ; La version française ne fait cependant pas état de cette référence à AI non-stop en ne parlant que du MIT et de robots. De telles références ont rendu assez courante sur le net la théorie selon laquelle Ken Akamatsu aurait amené de manière rétro-active ses œuvres dans un univers continu. Cette théorie est partiellement confirmée dans les bonus du tome 29 par la réponse de l'auteur à une question sur les liens entre Motoko et Konoka, où il confirme l'identité de Motoko et Tsuruko dans le tome 4[13].

Bien que l'œuvre soit plutôt bien accueillie, elle a trouvé en Occident un certain nombre de détracteurs qui ne voient en Negima! qu'un simple ersatz voire un plagiat des films Harry Potter, cependant les quelques rares similitudes sont plutôt à voir comme un hommage que comme une copie : les deux personnages sont anglais et l'histoire se déroule dans une école, cependant le contexte et les univers divergent totalement. L'un des meilleurs exemples est l'origine des magiciens : dans Harry Potter, il faut avoir un don naturel pour pratiquer la magie et la baguette, qui rappelons-le est vivante, n'est pas obligatoire pour la pratique de l'ancienne magie ; il est possible d'interpréter l'histoire de la Baguette des Anciens comme l'origine de la magie moderne). A contrario, dans Negima, n'importe qui peut devenir magicien. De plus dans Harry Potter une baguette est obligatoire pour le magicien tandis que dans Negima les personnages peuvent utiliser la magie sans baguette, bâton ou autre (ex. : Evangeline, et Fate). De même, et ce qui souligne le côté « clin d'œil », Negi craint à plusieurs reprises d'être transformé en hermine pour avoir failli à sa mission de magicien, alors que dans La Coupe de feu, Minerva précise que la transfiguration n'est jamais utilisée comme châtiment après que Maugrey Fol Œil change Draco Malfoy en furet (animal proche de l'hermine). Nous pouvons[Qui ?] aussi remarquer qu'à partir d'un certain stade, les combats dans Negima relèverons davantage du corps à corps et du combat à mains nues que de la magie, dès lors celle-ci ne restera présente qu'en tant que soutien dans les combats. Les ayants droit francophones n'ont pourtant pas fait grand chose pour que le titre puisse se différencier, l'exemple le plus flagrant est l'utilisation d'une police d'écriture semblable à celle du magicien anglais plutôt que celle d'origine sur les boîtiers DVD de la première série.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Del Rey to Censor Akamatsu Manga », sur Anime News Network,‎ 27 février 2004 (consulté le 14 juillet 2014).
  2. (en) « Goodbye Del Rey, Hello Kodansha USA », sur Astronerdboy,‎ 8 octobre 2010 (consulté le 14 juillet 2014).
  3. « Le maître magicien Negima Le maître magicien Negima ! » (consulté le 14 juillet 2014).
  4. (en) « New Anime in Japan », sur Anime News Network,‎ 20 septembre 2004 (consulté le 14 juillet 2014).
  5. (en) « Negima Facelift », sur Anime News Network,‎ 7 février 2005 (consulté le 14 juillet 2014).
  6. (en) « TV Asahi Top 100 Anime », sur Anime News Network,‎ 23 septembre 2005 (consulté le 14 juillet 2014).
  7. (en) « Japan's Favorite TV Anime », sur Anime News Network,‎ 13 octobre 2006 (consulté le 14 juillet 2014).
  8. (en) « More Exposure for Anime Music Wanted », sur Anime News Network,‎ 5 juillet 2005 (consulté le 14 juillet 2014).
  9. (en) « Funimation Tentative Nov/Dec dates », sur Anime News Network,‎ 16 août 2006 (consulté le 14 juillet 2014).
  10. « NOUVELLE SERIE : Negima!? », sur Kazé (consulté le 14 juillet 2014).
  11. a et b (en) « Two New Negima Anime », sur Anime News Network,‎ 2 mars 2006 (consulté le 14 juillet 2014).
  12. a et b (en) « Negima (TV) », sur Anime News Network (consulté le 2 décembre 2011).
  13. (en) Traduction des bonus "question-réponse" des tomes 28 et 29

Autres sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]