Cité lacustre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cité lacustre est un terme appartenant au vocabulaire de l'archéologie ou de l'ethnographie désignant des constructions d'âges divers situées en bord d'un lac ou d'un étang, voire sur ces derniers ; dans ce cas elles peuvent être flottantes ou sur pilotis.

Certaines de ces constructions sur pilotis, parfois reliées à la rive par une passerelle, sont nommées palafittes.

Présentation[modifier | modifier le code]

Palafittes au large de Morges, âge du bronze
Découverte de la pirogue de Chalain en 1904 (âge du bronze final, 1000 av. J.-C.)

Ce type d'habitat était répandu au cours de la Protohistoire, au Néolithique et à l'âge du bronze en Europe, en particulier en Suisse où les sites sont très nombreux, bien étudiés et souvent présentés dans les musées (Lausanne, Neuchâtel, Zürich, etc.). Le Sud de l'Allemagne, l'Autriche (Culture du lac de Mondsee), l'Italie du Nord en ont aussi de beaux exemples. En France, les lacs jurassiens comme au lac de Chalain ou de Clairvaux où la présence humaine repérable sur le territoire de la commune de Fontenu est très ancienne. Les fouilles menées à l'extrémité ouest du lac de Chalain en 1904 et reprises dans les années récentes ont mis au jour une implantation s'étendant de -4000 à -750 av. J.-C. Les vestiges extrêmement nombreux d'une cité lacustre occupée du Néolithique jusqu'à l'âge du bronze sont regroupés au musée archéologique de Lons-le-Saunier, en particulier une magnifique pirogue creusée dans un tronc d'arbre et parfaitement conservée dans les marnes du bord du lac. Les sites palafittiques de Clairvaux-les-Lacs et de Chalain ont été inscrits en 2011 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Il est possible que ce type d'habitation ait présenté un intérêt aux époques où les lacs étaient riches en poissons, faisant donc de la pêche une activité de subsistance essentielle. Cependant, la pêche comme activité unique n'est avérée à ce jour dans aucun site archéologique palafittique. Au contraire, des traces indiquent que l'agriculture et l'élevage étaient pratiqués à proximité immédiate du village lacustre. Peut-être faut-il plutôt voir dans ce type d'habitat une fortification d'un type particulier, avec chemins d'accès et palissades[1].

Habitat de type lacustre, Hanuabada, Port Moresby

Dans les Alpes un site actuellement immergé, à Charavines sur le lac de Paladru, a livré en fouilles subaquatiques un siècle de vie quotidienne d'un petit village où la dendrochronologie permet de suivre l'évolution des maisons[2]. Sur le même lac un habitat médiéval est de même nature. Le lac du Bourget, le lac d'Annecy, le lac d'Aiguebelette et le lac Léman possèdent aussi de nombreuses stations immergées datées du Néolithique au Moyen Âge.

La querelle des cités lacustres préhistoriques en Europe, habitat sur plancher au-dessus de l'eau ou directement sur la terre, ne se pose plus car tous les cas de figures sont possibles dans différents sites ou sur le même site : sur terre (Charavines), toujours sur plancher ou en partie sur plancher (constructions sur pilotis à Chalain en France, Fiavè en Italie…). Il semblerait que les explications uniques du phénomène soient considérées comme arbitraires.

À notre époque[modifier | modifier le code]

Des architectes ont conçu des « cités lacustres » comme celle de Port Grimaud dans le Golfe de Saint-Tropez ou dans des complexes touristiques de l'océan Pacifique. Divers habitats construits par les populations locales sont proches de celles de nos ancêtres préhistoriques.

Exemples de cités lacustres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pétrequin P. & Pétrequin A.-M., "Pourquoi les Palafittes ? Des villages dans un milieu répulsif". Les dossiers de l'archéologie, 355, janvier-février 2013, p. 24-27.
  2. "Les oubliés du lac de Paladru" Editions Fontaine de Siloé, 73800, Montmélian. Ouvrage de vulgarisation et d'anecdotes de chantier par Aimé Bocquet, responsable de l'exploitation du site. L'ouvrage est accompagné d'un DVD de 4,5 Go regroupant les résultats et les études scientifiques

Lien externe[modifier | modifier le code]

http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/chalain/fr/index2.html Les hommes des lacs. Vivre à Chalain et Clairvaux il y a 5000 ans. Sites palafittiques (sur pilotis) situés en Franche-Comté.

Charavines http://aimebocquet.perso.sfr.fr/index_bis.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :