Musée des beaux-arts de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée des beaux-arts de Boston
Image illustrative de l'article Musée des beaux-arts de Boston
Informations géographiques
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Boston
Adresse Avenue of the Arts
465 Huntington Avenue
Boston, Massachusetts 02115
Coordonnées 42° 20′ 21″ N 71° 05′ 39″ O / 42.33917, -71.09417 ()42° 20′ 21″ Nord 71° 05′ 39″ Ouest / 42.33917, -71.09417 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1876
Informations visiteurs
Site web www.mfa.org

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts

(Voir situation sur carte : Massachusetts)
Musée des beaux-arts de Boston

Géolocalisation sur la carte : Boston

(Voir situation sur carte : Boston)
Musée des beaux-arts de Boston

Le musée des beaux-arts de Boston (Museum of Fine Arts, Boston), dans le Massachusetts, est l'un des plus grands musées des États-Unis.

L'institution fut fondée en 1870 et ouvrit en 1876, après avoir emprunté une grosse partie des collections du Boston Athenæum.

Le musée a emménagé dans ses locaux actuels de Huntington Avenue en 1909.


"La collection Gardener. Rien ne se peut décrire de ce palais vénitien entièrement transporté et rebâti(à l'intérieur) autour d'un jardin éclatant de cinéraires (...). Quelle réunion de chefs-d'oeuvre !"

André Fraigneau (1952).


Ses collections sont variées ; parmi les domaines les mieux représentés figurent l'Antiquité, notamment de l'Ancien Empire égyptien, et la peinture française de la fin du XIXe siècle, avec par exemple la grande toile D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? de Paul Gauguin.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Environ 1 500 personnes travaillent bénévolement pour le musée[1].

Les missions des bénévoles sont diverses : assurer la promotion de l'institution culturelle dans la ville, s'occuper des guichets, guider les visiteurs dans le musée, etc.

Museum of Fine Arts, Salle d'art espagnol

L'entrée au musée est payante, même s'il existe des abonnements annuels. Tous les élèves du niveau CM2 de la Nouvelle-Angleterre bénéficient d'une visite gratuite du musée[2]. Le musée accueille quelque 60 000 enfants chaque année[3].

Collections[modifier | modifier le code]

Art antique[modifier | modifier le code]

Art égyptien Le musée des Beaux-Arts de Boston présente une remarquable collection égyptologique rassemblant près de 45 000 objets. L'une de ses œuvres phares est sans doute la statue de Mykérinos et de sa femme provenant de Gizeh.

Arts asiatiques[modifier | modifier le code]

Le musée possède de nombreuses œuvres asiatiques, dont la plus grande collection d'œuvres japonaises au monde en dehors du Japon.

Vues par un esthète français en 1952 :

"La collection d'Extrême-Orient est prodigieuse. De grands paravents au pinceau du XVIIIème siècle me fascinent. Et tous les grands japonais sur fond d'or, autour d'un petit jardin chinois. Objets et étoffes rarissimes. Dans la réserve des oeuvres japonaises et chinoises, encore quatre paravents, des fleurs de printemps à la gouache en bas, enlevées sur fond d'or à la feuille, traités sans graphisme avec une fraîcheur et une spontanéité inimaginables".

(André Fraigneau, Escales d'un Européen, éditions du Rocher, 2005, pp. 205 et 207).


Arts européens[modifier | modifier le code]

Les œuvres européennes sont variées, dont de nombreux tableaux impressionnistes et post-impressionnistes français.

"Rubens extraordinaires, dont un portrait imaginaire de chef arabe, absolument un Delacroix ou un Chassériau (...) exécuté pour Christine de Suède, passé à la famille d'Orléans, vendu à Londres à un cousin du roi, vendu au début de la guerre de 39 pour l'industrie de guerre anglaise".

(Fraigneau, op.cit, pp. 205 et 206).


Arts américains[modifier | modifier le code]

Le musée possède des tableaux américains du XVIIIe au XIXe siècle, avec de nombreuses œuvres de John Singleton Copley, Winslow Homer ou encore John Singer Sargent.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Martel, De la culture en Amérique, Paris, Gallimard, 2006, (ISBN 2070779319), p.359
  2. Frédéric Martel, De la culture en Amérique, Paris, Gallimard, 2006, (ISBN 2070779319), p.362
  3. Frédéric Martel, De la culture en Amérique, Paris, Gallimard, 2006, (ISBN 2070779319), p.363


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]