Paul Bonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonneau.

Paul Bonneau - † ) est un chef d'orchestre et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne), Paul Bonneau fait, de 1937 à 1945, ses études musicales au Conservatoire de Paris. Il y obtient les premiers prix d'harmonie, de fugue et de composition. Après quelques années (1939-1945) comme sous-chef de musique de l'Armée, il devient chef d'orchestre de musique symphonique légère à la radio nationale, fonction qu'il occupera pendant une trentaine d'années. En 1960, il fonde le groupe vocal "Les Djinns".

Comme compositeur, Paul Bonneau a beaucoup écrit : musique pour une cinquantaine de films, suites de musique symphonique légère, et nombreuses partitions pour orchestre, dont un Concerto pour saxophone et orchestre.

Discographie[modifier | modifier le code]

Paul Bonneau a orchestré de nombreuses opérettes, notamment plusieurs des plus célèbres de Francis Lopez : Le Chanteur de Mexico (1951), A la Jamaïque (1954), La Toison d'Or (1954), Méditerranée (1955), Tête de Linotte (1957 ; en collaboration avec Jacques-Henry Rys), Le Secret de Marco-Polo (1959), Le Prince de Madrid (1967), Gipsy (1971), Les Trois Mousquetaires (1974) et Volga (1976).

Revue[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Articles de Jean-Claude Fournier dans la revue Opérette, no 43 et 97.