Médecine régénérative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La médecine régénérative a pour objectif de créer des tissus vivants fonctionnels permettant de remplacer des tissus ou des organes endommagés ou de remédier à des maladies congénitales. La régénération peut se faire in situ par la stimulation des organes endommagés ou en laboratoire (une avancée majeure pour les problématiques du don d'organe). Autre intérêt : la résolution du problème du rejet de greffe, puisque la situation est analogue à une isogreffe.

L'utilisation des cellules souches est un élément majeur de la médecine régénérative.

Politiques issues[modifier | modifier le code]

États[modifier | modifier le code]

De nombreux États programment jusqu'à récemment des politiques incitatives et des budgets pour la médecine régénérative en raison des coûts des soins liés au vieillissement de leurs populations.

Japon[modifier | modifier le code]

Les pouvoirs publics au Japon, inquiet pour les coûts des soins liés au vieillissement de sa population, soutiennent les recherches pour la médecine régénérative, d'autant plus qu'ils ont déjà été récompensés avec le Nobel de Shinya Yamanaka.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Une étude américaine estime que la médecine régénérative pourrait économiser 250 milliards de dollars[1] par année en coûts directs associés à la maladie de Parkinson (à un stade avancé), les problèmes d'audition, les cas de lésion de la moelle épinière, d'insuffisance cardiaque, d'AVC et de diabète insulino-dépendant, etc.

Projet SENS[modifier | modifier le code]

Article détaillé : SENS.

SENS, pour l'anglais : Strategies for Engineered Negligible Senescence, est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de son arrêt, jusqu'au rajeunissement. Il s'agit de rester jeune plus longtemps que 80 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mason C, Dunnill P. « The strong financial case for regenerative medicine and the regen industry » Regen Med. 2008 May;3(3):351-63. PMID 18462058 DOI:10.2217/17460751.3.3.351

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]