Médaille John Bates Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La médaille John Bates Clark est décernée par l'American Economic Association à un économiste de nationalité américaine de moins de quarante ans « qui a apporté une contribution significative à la pensée et à la connaissance économique ». De son origine à 2009, elle est décernée tous les deux ans. À partir de 2010, elle est décernée tous les ans.

Après le prix Nobel d'économie, c'est la récompense la plus prestigieuse en économie. D'ailleurs, une proportion importante de lauréats décrochent le « Nobel » par la suite.

La médaille porte le nom de l'économiste néo-classique américain John Bates Clark (1847-1938).

Liste des récipiendaires[modifier | modifier le code]

Douze lauréats de la Médaille Clark ont par la suite obtenu le prix Nobel.


Année Lauréats[1] Institution Nationalité
1947 Paul A. Samuelson Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
1949 Kenneth E. Boulding Université du Michigan Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
1951 Milton Friedman Université de Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis
1953 Non attribué
1955 James Tobin Université Yale Drapeau des États-Unis États-Unis
1957 Kenneth J. Arrow Université Stanford Drapeau des États-Unis États-Unis
1959 Lawrence R. Klein Université de Pennsylvanie Drapeau des États-Unis États-Unis
1961 Robert M. Solow Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
1963 Hendrik Houthakker Université Harvard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1965 Zvi Griliches Université de Chicago Drapeau d’Israël Israël
1967 Gary S. Becker Université de Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis
1969 Marc Leon Nerlove Université Yale Drapeau des États-Unis États-Unis
1971 Dale W. Jorgenson Université Harvard Drapeau des États-Unis États-Unis
1973 Franklin M. Fisher Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
1975 Daniel McFadden Université de Californie, Berkeley Drapeau des États-Unis États-Unis
1977 Martin S. Feldstein Université Harvard Drapeau des États-Unis États-Unis
1979 Joseph E. Stiglitz Université d'Oxford Drapeau des États-Unis États-Unis
1981 A. Michael Spence Université Harvard Drapeau des États-Unis États-Unis
1983 James J. Heckman Université de Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis
1985 Jerry A. Hausman Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
1987 Sanford J. Grossman Université de Princeton Drapeau des États-Unis États-Unis
1989 David M. Kreps Université Stanford Drapeau des États-Unis États-Unis
1991 Paul R. Krugman Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
1993 Lawrence H. Summers Banque mondiale Drapeau des États-Unis États-Unis
1995 David Card Université de Princeton Drapeau du Canada Canada
1997 Kevin M. Murphy Université de Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis
1999 Andrei Shleifer Université Harvard Drapeau des États-Unis États-Unis
2001 Matthew Rabin Université de Californie, Berkeley Drapeau des États-Unis États-Unis
2003 Steven Levitt Université de Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis
2005 Daron Acemoğlu Massachusetts Institute of Technology Drapeau de la Turquie Turquie
2007 Susan C. Athey Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
2009 Emmanuel Saez Université de Californie, Berkeley Drapeau de la France France
2010 Esther Duflo Massachusetts Institute of Technology Drapeau de la France France
2011 Jonathan Levin Université Stanford Drapeau des États-Unis États-Unis
2012 Amy Finkelstein Massachusetts Institute of Technology Drapeau des États-Unis États-Unis
2013 Raj Chetty Université Harvard Drapeau des États-Unis États-Unis
2014 Matthew Gentzkow[2]. Université de Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis


(* L'année entre parenthèses indique l'attribution du « prix Nobel ».)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.aeaweb.org/honors_awards/clark_medal.php
  2. « The late edition : A young economist wins a prize for his work on the economics of news and opinion », The Economist,‎ 26 avril 2014 (lire en ligne)