Prix mondial de la liberté de la presse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prix mondial de la liberté de la presse Guillermo Cano est une distinction décernée chaque année par l'UNESCO depuis 1997 pour honorer une personne, une organisation ou une institution pour sa défense ou sa promotion de la liberté de la presse partout dans le monde, en particulier lorsqu'il s'agit de situations dangereuses.

Ce prix est remis le 3 mai, date anniversaire de la déclaration de Windhoek, un recueil des principes de la liberté de la presse réalisé par des journalistes africains en 1991. Cette journée est célébrée par l'UNESCO comme la Journée mondiale de la liberté de la presse.

Le prix porte le nom du journaliste colombien Guillermo Cano Isaza, assassiné le 17 décembre 1986 par des sbires de Pablo Escobar, qui lui reprochaient les critiques de son journal.

En 2006, le prix a été décerné à May Chidiac, journaliste libanaise gravement blessée dans un attentat. La cérémonie se déroulait à Colombo (Sri Lanka).

En 2007, pour son dixième anniversaire, cette distinction a été symboliquement remise en Colombie. La lauréate fut, à titre posthume, la journaliste russe Anna Politkovskaya.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prix mondial de la liberté de la presse, Lauréats
  2. Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2010
  3. Prix mondial de la liberté de la presse en 2011
  4. Prix mondial de la liberté de la presse 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]