Susan Athey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Susan Athey Carleton

Naissance 1970
Boston (États-Unis)
Nationalité américaine
Champs Sciences économiques
Institutions Université Harvard
Diplôme Université Duke, Stanford Graduate School of Business
Renommé pour Organisation industrielle
Distinctions Prix Elaine Bennett pour la recherche en 2000, Médaille John Bates Clark en 2007

Susan Athey Carleton (née en novembre 1970) est une économiste américaine. Elle est actuellement professeur d'économie à l'Université Harvard. C'est la première femme lauréate de la médaille John Bates Clark.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Boston et a grandi à Rockville, Maryland. Très jeune, elle se distingue par son intelligence de surdouée[1]. Susan Athey entre à l'Université Duke à l'âge de 16 ans. Comme étudiant à Duke, elle suit trois majeures, en économie, mathématiques et informatique. Elle commence des recherches en économie dès sa deuxième année (sophomore), notamment sur le mécanisme des actions avec le professeur Robert Marshall. Elle s'implique par ailleurs dans la vie de l'université : elle est trésorière de la sororité Chi Omega et présidente du club de hockey sur gazon.

Athey est titulaire d'un doctorat de la Stanford Graduate School of Business, à l'âge de 24 ans. Son premier poste fut comme assistante et professeur associée au Massachusetts Institute of Technology pendant six ans avant de revenir à Stanford pendant cinq ans comme professeur d'économie.

Travaux[modifier | modifier le code]

Elle contribue énormément dans plusieurs domaines de la science économique, toutefois ses contributions les plus remarquables sont la modélisation de l'incertitude (sujet même de sa thèse de doctorat). Sujet sur lequel certaines presses écriront Susan devance les travaux de son mentor, le nobélisable Paul Milgrom[2]. Elles portent aussi sur la compréhension du comportement des investisseurs compte tenu de l'incertitude, et de ses hypothèses sur le comportement des enchères. Au début des années 1990, Athey a découvert les failles d'un mécanisme de règlement des différends trop indulgent. C'est à partir de sa propre expérience de vente d'ordinateurs de l'administration américaine à des encans qu'elle découvre que l'ouverture des ventes aux enchères sont en réalité lourde de collusion.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SUSAN ATHEY - Surdouée de la recherche économique Gamine, à l'école de Rockville, dans le Maryland, Susan Athey avait réussi son premier exploit: écoper de mauvaises notes pour plaire à un petit camarade de classe qui lui avait griffonné sur son livre de maths: «T'es jolie, dommage que tu sois une tête.»
  2. SUSAN ATHEY - Surdouée de la recherche économique

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]