Luitpold de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Léopold de Wittelsbach)
Aller à : navigation, rechercher
Luitpold
Le prince-régent Luitpold de Bavière
Le prince-régent Luitpold de Bavière
Titre
Régent de Bavière
10 juin 188612 décembre 1912
26 ans, 6 mois et 2 jours
Monarque Louis II
Othon Ier
Prédécesseur Louis II Roi
Successeur Louis Régent
Prince héritier de Bavière
13 juin 188612 décembre 1912
26 ans, 5 mois et 29 jours
Monarque Othon Ier
Prédécesseur Othon
Successeur Louis
Diadoque de Grèce
7 mai 183218 mars 1844
(11 ans, 10 mois et 11 jours)
Monarque Othon Ier
Prédécesseur Fonction inexistante
Successeur Succession incertaine
Biographie
Dynastie Maison de Wittelsbach
Date de naissance 12 mars 1821
Lieu de naissance Wurzbourg (Bavière)
Date de décès 12 décembre 1912 (à 91 ans)
Lieu de décès Munich (Bavière)
Père Louis Ier
Mère Thérèse de Saxe-Hildburghausen
Conjoint Auguste-Ferdinande de Habsbourg-Toscane
Enfant(s) Louis III Red crown.png
Léopold
Thérèse
Arnould

Luitpold ou Léopold de Bavière, prince puis prince-régent de Bavière, est né le 12 mars 1821 à Wurtzbourg et mort le 12 décembre 1912 à Munich. Après avoir été un temps l'héritier du trône de Grèce (1832-1844), il devient régent et héritier du royaume de Bavière (1886-1912).

Famille[modifier | modifier le code]

Le prince Luitpold est le troisième fils du roi Louis Ier de Bavière (1786-1868) et de son épouse Thérèse de Saxe-Hildburghausen (1792-1854). Ses frères aînés sont les rois Maximilien II de Bavière (1811-1864) et Othon Ier de Grèce (1815-1867).

Le 1er avril 1844, Luitpold épouse, à Florence, la princesse Augusta de Habsbourg-Toscane (1825-1864), fille du grand-duc Léopold II de Toscane (1797-1870). De ce mariage naissent quatre enfants :

Louis III de Bavière (1845-1921), régent puis roi de Bavière, qui épouse, en 1868, la princesse Marie-Thérèse de Modène (1849-1919) ;
Léopold de Bavière (1846-1930), prince de Bavière, qui épouse, en 1873, l'archiduchesse Gisèle d'Autriche (1856-1932) ;
Thérèse de Bavière (1850-1925), princesse de Bavière. C'est une voyageuse, chercheuse en botanique et docteur de plusieurs universités qui laisse son nom attaché à la découverte de nombreuses plantes ;
Arnould de Bavière (1852-1907), prince de Bavière, qui épouse, en 1882, Thérèse de Liechtenstein.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1832, le traité de Londres donne la couronne de Grèce au prince Othon de Bavière, qui devient le roi Othon Ier de Grèce. Le traité reconnaît par ailleurs le prince Luitpold héritier du trône dans l'attente d'une naissance princière dans le foyer d'Othon. Le nouveau roi de Grèce n'ayant pas d'enfant, Luitpold ou son fils Louis semblent promis à lui succéder. Cependant, la constitution adoptée par la Grèce en 1843 stipule que l'héritier du trône doit professer la religion orthodoxe. Or, ni Luitpold ni aucun des membres de sa famille n'est prêt à abjurer le catholicisme. Cette situation aboutit à une crise successorale qui débouche sur la déposition d'Othon Ier et de son épouse Amélie d'Oldenbourg en 1862.

En 1886, le roi Louis II de Bavière, neveu de Luitpold, vit de plus en plus éloigné du monde et délaisse ses devoirs politiques. Son frère et successeur, le prince Othon, est lui-même interné depuis 1872.

Le 10 juin 1886, Louis II est déclaré inapte à régner et interné dans un de ses châteaux, la Régence est alors confiée à Luitpold. Cependant Louis II est retrouvé mort dans le lac de Starnberg une semaine plus tard, et Othon est proclamé roi. Othon étant lui aussi inapte à régner, Luitpold demeure régent jusqu'à sa mort en 1912.

Luitpold anoblit le gouverneur de ses fils, Ferdinand Malaisé, en 1887.

Son fils Louis lui succède dans la fonction de régent; ayant obtenu l'abdication d'Othon en 1912, il devient roi de Bavière l'année suivante.

Parmi les nombreuses décorations qu'il arbore, Luitpold est chevalier de l'ordre de la Toison d'or.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Guillaume Apollinaire fait allusion au prince dans son recueil de poèmes Alcools :

Luitpold, le vieux prince régent
Tuteur de deux royautés folles
Sanglote-t-il en y songeant
Quand vacillent les lucioles
Mouches dorées de la Saint-Jean

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Jean Louis Schlimm, Prinzregent Luitpold, Dreesbach, 2012 (ISBN 3940061948)
  • (de) Hermann Rumschöttel et Ulrike Leutheusser, Prinzregent Luitpold von Bayern, Allitera Verlag, 2012 (ISBN 3869063343)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :