Khatia Buniatichvili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khatia Buniatichvili

Khatia Buniatichvili, née le 21 juin 1987 à Tbilissi en Géorgie est une pianiste géorgienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Khatia Buniatichvili commence ses études de piano dès l'âge de 3 ans avec sa mère et donna son premier concert avec l'Orchestre de chambre de Tbilissi à l'âge de 6 ans. Après ses études au Tbilissi Central Music School, elle entre en 2004, au Conservatoire d'État de Tbilissi.

Elle est régulièrement invitée à participer à divers festivals de musique dont le Gstaad Festival et le Verbier Festival, en 2003, 2004, 2011 et 2012, où elle joue tant comme soliste que dans l'orchestre du festival, tenant les parties de piano et même d'orgue d'œuvres symphoniques, sous la direction de Youri Temirkanov ou Valery Gergiev. Chaque année, elle est l'invitée au festival Progetto Martha Argerich à Lugano.

En 2008, elle remporte le troisième prix et le prix du public à la finale du Concours Rubinstein à Tel-Aviv[1] : à cette occasion, ses interprétations de Haydn, Schumann, Liszt ou encore du 2e Concerto de Brahms font sensation, malgré un spectaculaire accident lors de l'exécution de ce dernier en finale du concours. À la suite de ce succès, elle débute aux États-Unis, en concert au Carnegie Hall de New-York avec le Concerto pour Piano No 2 de Chopin, et donne en 2009 son premier récital au Festival de La Roque-d'Anthéron, auquel elle est réinvitée en 2010 et 2011. Sélectionnée par la British Broadcasting Corporation parmi les BBC New Generation Artists, elle se produit deux fois au Wigmore Hall de Londres et fait notamment, durant les saisons 2009-2010 et 2010-11, ses débuts au Concertgebouw d'Amsterdam, à la Philharmonie de Berlin, au Musikverein (Vienne) ou au Konzerthaus de Vienne.

Khatia Buniatichvili a notamment joué en concerto avec l'Orchestre de la Radio de Francfort, l'Orchestre symphonique de la BBC, l'Orchestre philharmonique de Munich, l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg ou l'Orchestre de Paris avec Paavo Järvi ainsi qu'avec l'Orchestre symphonique de San Francisco.

Outre sa carrière de soliste, elle se produit fréquemment en musique de chambre, principalement en duo avec le violoniste Renaud Capuçon, mais aussi en trio avec le violoniste Gidon Kremer et la violoncelliste Giedre Dirvanauskaite, en quintette avec le Quatuor Pavel Haas, ou encore à quatre mains et deux pianos avec sa sœur Gvantsa Buniatichvili.

En 2010, elle signe un contrat avec Sony BMG Music Entertainment qui publie en 2011 son premier disque solo, présentant notamment son interprétation de la Sonate pour piano en si mineur de Liszt.

Khatia Buniatichvili vit depuis 2011 à Paris. Elle parle couramment cinq langues (le géorgien, le russe, l'allemand, le français et l'anglais).

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2005, troisième prix du Concours de piano de Tbilissi
  • 2008, troisième prix du 12ème concours de piano Arthur Rubinstein, distinction pour son interprétation d'une pièce de Chopin
  • 2010, Prix Borletti-Buitoni Trust[2]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Œuvres de musique de chambre de Kovacs Tickmayer, Franck et Kancheli, ECM
  • Trios avec piano de Tchaïkovski et de Victor Kissine, avec Gidon Kremer et Giedre Dirvanauskaite, ECM
  • Sonate pour violon n°2 de Bartok, Sextuor de Mendelssohn (avec Renaud Capuçon), EMI
  • Franz Liszt, Liebestraum n°3, Sonate en si mineur, Mephisto-Waltz n°1... Sony-BMG

Références et sources[modifier | modifier le code]

  1. Tribune de Genève, le 14 mai 2011
  2. (en) Biographie sur le site Borletti-Buitoni Trust

Liens externes[modifier | modifier le code]