10:15 Saturday Night

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saturday.

10:15 Saturday Night est une chanson composée par Robert Smith qui se trouve sur la face B du premier 45 tours du groupe The Cure : Killing an Arab.

La chanson est aussi la première de l'album Three Imaginary Boys sorti en 1979 chez Fiction Records[1]. On retrouve une démo enregistrée « à la maison » sur l'édition deluxe cet l'album (2005) où l'on s'aperçoit que la chanson a été composée principalement à l'orgue électronique. C'est le refrain qui aurait tapé dans l'oreille de Chris Parry pour son originalité[N 2], et favorisé la signature du groupe sur le label[2]. La chanson connut un vrai succès auprès du public qui le réclamait sans cesse en hurlant « drip drip drip drip » lors des premières sorties du groupe[2].

Depuis sa création le morceau est très régulièrement joué par le groupe sur scène et notamment lors des rappels.

En 1980, 10:15 Saturday Night a fait l'objet d'une sortie en 45 tours, en France uniquement, avec en face b le titre Accuracy qui figure également sur l'album Three Imaginary Boys[3].

Sample[modifier | modifier le code]

En 1998, le groupe Massive Attack a utilisé un sample de ce morceau pour le titre Man Next Door qui figure sur l'album Mezzanine.

En 1996, le groupe rock australien The Living End en a fait un cover sur leur album EP It's for Your Own Good.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Face B de Killing an Arab
  2. "And the tap drips…Drip drip drip drip drip drip drip…"

Références[modifier | modifier le code]

  1. (Label indépendant fondé par Chris Parry pour The Cure)
  2. a et b (en) Lydie Barbarian, Steve Sutherland et Robert Smith, The Cure : ten imaginary years, London, Fiction/Zomba Books,‎ 1988, 126 p. (ISBN 978-0-946-39187-5 et 0-946-39187-4, OCLC 59918838)
  3. Page mentionnant le 45 tours

Voir aussi[modifier | modifier le code]