Studio Miraval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le studio Miraval est un ancien studio d'enregistrement français de 1977, de classe internationale, du château de Miraval à Correns dans le département du Var en Provence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le studio fut fondé en 1977 par le pianiste de jazz Jacques Loussier et l'ingénieur du son Patrice Quef. Loussier l'utilisa à son propre usage[1],[2],[3], avant l'arrivée des premiers clients, dont les chanteurs français Maxime Le Forestier et Pierre Vassiliu.

Le studio Miraval fut ensuite utilisé par de nombreux artistes internationaux, dont Pink Floyd, qui y enregistra en partie l'album The Wall en 1979, The Cure, qui y séjourna durant l'enregistrement de l'album Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me, sorti en 1987, en 1980 le groupe ANGE pour son album "Vu d'un chien" et AC/DC, qui y enregistra l'album Blow Up Your Video, sorti en 1988[4]. Jon Anderson et ABWH y enregistrèrent également en avril 1990. Les français d'Indochine y réalisèrent les albums 7000 danses et Un jour dans notre vie. Le studio servit également de cadre à l'enregistrement de disques de Sting, des Cranberries ou encore de Chris Rea[4] (The Road to Hell en particulier). En 1990, c'est Judas Priest qui y enregistra l'album Painkiller. En 1992, Jacques Loussier vendit les murs et le domaine de Miraval[3] ; l'activité du studio, dirigé par Patrice Quef, souffrit de la crise du disque durant les années 2000[4]. Plus tard, les Allemands de Rammstein enregistrent leur album "Mutter" en 2000 puis le groupe britannique Muse y enregistrera une partie de l'album Black Holes and Revelations, en 2006.

Depuis l'été 2008, le château de Miraval est la propriété privée du couple d'acteurs américains Brad Pitt et Angelina Jolie[4],[5],[6].

Équipements[modifier | modifier le code]

Miraval est un studio résidentiel, à l'image de celui du Château d'Hérouville[3]. Le studio d'enregistrement lui-même, aménagé dans une grange, mesure 300 mètres carrés. La cabine mesure 60 mètres carrés et est équipée d'une console de mixage SSL.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Jacques Loussier », Evene
  2. (en) Heather Phares, « Jacques Loussier », Allmusic
  3. a, b et c (en) « Patrice Quef: farewell to a French legend », Pro Sound News Europe,‎ 1er juin 2005
  4. a, b, c et d (en) « Angelina Jolie - Jolie & Pitt's Rock 'N' Roll Castle », Contactmusic.com,‎ 25 août 2009
  5. Maxime Demers, « Une maison en Provence », Le Journal de Montréal,‎ 26 mai 2008
  6. (en) Patrice Buguet, « Quiet French village hit by Brangelina media circus », Reuters,‎ 18 juin 2008

Lien externe[modifier | modifier le code]