Boston Consulting Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boston (homonymie) et BCG.

The Boston Consulting Group

alt=Description de l'image BCG_logo.gif.
Dates clés 1963 : Création
Personnages clés Rich Lesser, président
Siège social Boston, USA
Activité Conseil en management
Produits Services de conseil en stratégie
Effectif Monde 7 000 dont 4 300 consultants
Site web www.bcg.com

The Boston Consulting Group (BCG) est un cabinet international de conseil en stratégie. Il compte 77 bureaux dans 42 pays, et son CEO actuel est Rich Lesser.

En 2014, l’entreprise était classée comme l’un des cabinets de conseil en management les plus prestigieux au monde[1] par le classement Vault. Son processus de recrutement est également considéré comme l’un des plus sélectifs et difficiles[2] par le site Glassdoor, en recrutant notamment ses candidats parmi les MBA les plus prestigieux. Le Magazine Fortune’s classait enfin le BCG au 3e rang des entreprises les plus attractives[3] pour les jeunes diplômés.

Historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise s'est formée en 1963 quand Bruce Henderson, ancien élève de la Harvard Business School, quitte Arthur D. Little pour prendre la direction d'une nouvelle division « Conseil » de la Boston Safe Deposit and Trust Company. En 1973, Bill Bain et quelques autres quittent le BCG pour créer Bain & Company et, deux années plus tard, Bruce Henderson met en place un plan d'actionnariat des employés, pour que ces derniers puissent rendre l'entreprise indépendante de la Boston Safe Deposit and Trust Company. C'est en 1979 que s'achève le rachat de toutes les parts et que le cabinet est alors organisé en partnership.

Depuis son ouverture en 1973, le bureau de Paris compte aujourd'hui[Quand ?] 300 consultants qui travaillent dans tous les domaines d'expertise du BCG. Il a soutenu la création des bureaux de Milan, Bruxelles et de l'Europe de l'Est.

Matrice BCG et autres concepts[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970, le BCG a créé et popularisé la « Matrice croissance / part de marché », un graphique simple visant à aider les entreprises à décider de l'allocation de liquidités entre leurs différentes activités. Le graphique a connu une grande popularité pendant deux décennies et « fait toujours figure d'éléments fondamental en matière de gestion de portefeuille ». Il est désormais enseigné dans la plupart des écoles.

Il a inventé d'autres concepts, comme Déconstruction, Trading-up_Trading down, Globality qui ont eu un impact sur la performance des entreprises et sont enseignés.

Article détaillé : Matrice BCG.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

En concurrence avec tous, pour tout et partout Par Harold Sirkin, James Hemerling, Arindam Bhattacharya Editions Lignes de Repères paru en 2009

Le Grand Livre de la Stratégie par Jean-Marie Ducreux, René Abate, Nicolas Kachaner Eyrolles, 2009

De la créativité à la stratégie en entreprise par Luc de Brabandere et avec la collaboration d'Anne Mikolajczak Dunod, 2007

Rapports[modifier | modifier le code]

Trading Up, Trading Down Around the World (2008)

The future of HR 2008 : How to adress HR challenges through 2015

Global Asset Management 2008 : Winning Strategies in Uncertain Times

Global Wealth 2008 : A Wealth of Opportunities in Turbulent Times

Living with New Realities: Creating Value in Banking (2009)

The BCG 2009 New Global Challengers

Innovation 2009: Making Hard Decisions in the Downturn

The Return of the strategist : creating Value with M&A in downturns

The Comeback of the Electric Car?

Comment relever les défis RH dans le monde d'ici à 2015 : en partenariat avec la fédération mondiale des associations de direction de personnel

The Shifting Economics of Global Manufacturing : Carte de la Compétitivité Mondiale (2014)[4]

Perspectives[modifier | modifier le code]

Return of the Cash Cow (N°445) [1]

When your competitor's Cash is free (N°444) [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]