Yes We Can

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yes (homonymie).

Yes We Can

Single de will.i.am featuring divers artistes
Sortie 2 février 2008
Enregistré 31 janvier 2008
Ether and record plant
Los Angeles
Durée 04:30
Genre Rhythm and blues, ballade
Format Téléchargement
Compositeur will.i.am, Barack Obama
Producteur will.i.am (musique)
Jesse Dylan (clip)

Singles de will.i.am

Yes We Can (en français : Oui, nous pouvons) est une chanson inspirée d'un discours prononcé par l'homme politique américain Barack Obama, à la suite de la primaire du New Hampshire de 2008. Mais c'est bien avant cela une chanson d'un chanteur noir américain Lee Dorsey paru sur un album du même nom en 1960.

Genèse[modifier | modifier le code]

La chanson est sortie le 2 février 2008 par will.i.am, membre du groupe Black Eyed Peas sur Dipdive.com et aussi sur YouTube sous le nom d'utilisateur "WeCan08"[1],[2]. Mixée avec des images et des extraits du discours, la chanson est interprétée par de nombreuses célébrités (la plupart des musiciens, chanteurs et comédiens américains) à l'appui du sénateur Obama pour l'élection présidentielle américaine de 2008. La chanson a été produite par will.i.am, le clip a été réalisé par Jesse Dylan, le fils du chanteur Bob Dylan[3].

Bien que les paroles soient entièrement des citations tirées du discours prononcé dans le New Hampshire par le sénateur Obama, l'équipe de l'aspirant à la présidence n'a pas participé à la production de la pièce musicale[4]. Le clip, tourné en noir et blanc, est un collage entre les artistes et le discours d'Obama en arrière-plan, qui forment ensemble un véritable chœur rhythm and blues. Le clip Yes We Can, que le magazine Time a qualifié de « brillant », a été présenté en premier à la chaîne ABC News Now[5].

Le clip a figuré sur le blog de la campagne d'Obama[6] et, bien que la chanson soit en langue anglaise, la phrase « Oui, nous le pouvons » est aussi audible en hébreu, en espagnol et visible en langue des signes américaine.

Clips dérivés[modifier | modifier le code]

Devant la popularité du clip Yes We Can, plusieurs dérivés ont vu le jour. Dipdiv.com lance Hope.Act.Change, une vidéo collectif entièrement monté en mosaïque photographique[7]. Les images ont été envoyées par les internautes membres du site internet flickr sous le mot clef hopeactchange[8]. Le clip original de Yes We Can a également inspiré les chansons John.he.is et No You Can't, des satires du candidat républicain John McCain[9],[10],[11].

Célébrités[modifier | modifier le code]

Les célébrités suivantes ont figuré dans le clip de la chanson et sur la trame sonore (le temps indique la première apparition sur la version officielle de dipdive.com)[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel diffuseur
  2. Yes We Can Barack Obama (vidéo YouTube)
  3. (en) ABC News, récupéré le 3 février 2008.
  4. (en) Huffington Post, récupéré le 11 février 2008. (en)
  5. (en) Time Magazine (en)
  6. (en) Obama pour l'Amérique "Yes We Can", récupéré le 3 février 2008.
  7. Vidéo clip entièrement monté en mosaïque photo
  8. Images fournies par les internautes de Flickr pour la mosaïque
  9. (en) MTV Music
  10. Satire "john.he.is" de John McCain
  11. Satire No You Can't de John McCain
  12. (en) Crédits - Dipdive.com (2008), récupéré le 6 février 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]