Johan Håstad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johan Håstad, né en 1960, est un informaticien théorique suédois connu particulièrement pour son travail sur la complexité algorithmique. Il a obtenu deux fois le prix Gödel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a reçu son Bachelor of Science en mathématiques à l'université de Stockholm en 1981, son master à l'université d'Uppsala en 1984 et son Ph.D. en mathématiques du Massachusetts Institute of Technology en 1986, sous la direction de Shafi Goldwasser [1],[2].

Il est chercheur et professeur d'informatique théorique au Kungliga tekniska högskolan (KTH) de Stockholm depuis 1992[3]. Il est membre de l'Académie royale des sciences de Suède depuis 2001[4].

Il est par ailleurs éditeur de plusieurs journaux, dont Theory of computing[5].

Travaux[modifier | modifier le code]

La thèse de Johan Håstad avait pour objet des bornes inférieures sur des problèmes de circuits booléens. Dans ce domaine, il est connu pour avoir introduit le switching lemma (en). Ces travaux lui ont permis d'obtenir son premier prix Gödel. Il est aussi connu pour ses travaux sur l'inapproximabilité de certains problèmes algorithmique, basés sur le théorème PCP.

Il a aussi été l'auteur de l'une de premières attaques du chiffrement RSA en 1985[6].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Il a reçu le prix Gödel en 1994[7] et 2011[8] et le Doctoral Dissertation Award de l'Association for Computing Machinery en 1986[9], ainsi que d'autres prix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CV présent sur la page de Johan Håstad
  2. (en) Johan Håstad sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Page concernée dans la base de donnée de KTH
  4. Page de Johan Håstad sur le site officiel de l'Académie royale des sciences de Suède
  5. Liste des éditeurs du journal Theory of computing, sur le site officiel.
  6. Johan Håstad, « On using RSA with low exponent in a public key network », dans Advances in Cryptology – CRYPTO’85, Lecture Notes in Computer Science, vol. 218, Springer, p. 403-408
  7. Déclaration officielle du prix Gödel 1994
  8. Déclaration officielle du prix Gödel 2011
  9. Liste des récipiendaires des Doctoral Dissertation Award de l'université Carnegie-Mellon

Liens externes[modifier | modifier le code]