Shlomo Moran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shlomo Moran

Naissance 1947
Nationalité israélien
Champs informatique théorique, phylogénétique
Institutions Technion
Diplôme Technion
Directeur de thèse Azaria Paz
Distinctions Prix Gödel (1993)

Shlomo Moran, né en 1947, est un informaticien israélien, titulaire de la chaire Bernard Elkin en informatique au Technion (Institut israélien de technologie) à Haïfa, en Israël[1].

Shlomo Moran obtient un doctorat (Ph.D.) en 1979 au Technion, sous la direction d'Azaria Paz. Sa thèse est intitulée « NP Optimization Problems and their Approximation »[2]. En 1993 il obtient, conjointement avec László Babai, Shafi Goldwasser, Silvio Micali, and Charles Rackoff, le prix Gödel pour leurs travaux sur les systèmes de preuves interactives et notamment le protocole d'Arthur–Merlin (en)[3],[4]

Ses recherches actuelles portent sur les aspects algorithmiques de la bio-informatique, et notamment la phylogénétique, la combinatoire et la théorie des graphes.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shlomo Moran, page officielle au Technion.
  2. (en) Shlomo Moran sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. Prix Gödel 1993, sur SIGACT, ACM.
  4. L'article distingué est : (en) László Babai et Shlomo Moran, « Arthur-Merlin games: a randomized proof system and a hierarchy of complexity classes », Journal of Computer and System Sciences, vol. 36,‎ 1988, p. 254-276.

Liens externes[modifier | modifier le code]