Jean Drouillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Drouillet

Activités Écrivain, folkloriste
Naissance
Paris
Décès (à 93 ans)
Neuilly-sur-Seine
Langue d'écriture Français
Distinctions Commandeur de l'Ordre des Palmes académiques (1961)
Prix Montyon (1937)
Lauréat de l'Académie Française (à 6 reprises)
Prix Sully-Olivier de Serres des Sciences Sociales (1959)

Œuvres principales

  • Folklore du Nivernais et du Morvan (en 7 volumes)

Jean Drouillet est un écrivain et un folkloriste français né le à Paris et décédé le à Neuilly-sur-Seine, âgé de 94 ans.

Il est né d'un père nivernais de Saint-Benin-d'Azy et d'une mère berrichonne de Neuvy-sur-Barangeon (Cher). Son œuvre - qui comprend une trentaine d'ouvrages et d'innombrables articles - est essentiellement consacrée à sa province d'origine, le Nivernais, dont il s'est attaché à étudier les traditions populaires et la littérature. Il est surtout l'auteur d'un monumental Folklore du Nivernais et du Morvan en 7 volumes (1re édition 1959-1974).

Il était président de la Commission nationale de Folklore, vice-président de l'Aiguillon, membre de l'Académie des Provinces françaises et membre de l'Académie du Morvan

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Glanes nivernaises - Souvenirs des Amognes (1932)
  • Au son des vielles, poésies (1934)
  • Histoire de Saint-Benin-d'Azy (1937 - réédité en 1974) (Prix Montyon)
  • Mon Oncle Benjamin pièce en un acte en vers d'après Claude Tillier (1938)
  • Gastronomie Nivernaise (1942)
  • Un serviteur du terroir nivernais : Fanchy (1942)
  • Le Nivernais en diligence (1942)
  • Le Nivernais (1944) (récompensé par l'Académie des Sciences Morales et Politiques en 1945)
  • Les Traditions Populaires des Pays Nivernais, bibliographie critique (1945)
  • Anthologie des Poètes Nivernais, 2 volumes (1945)
  • Romanciers et Conteurs Nivernais (1946)
  • Belle Plante et Cornélius, pièce en 3 actes d'après Claude Tillier (1947)
  • Essai de Topo-littérature nivernaise (1948)
  • La Ronde des Provinces, spectacle en vers donné au Palais de Chaillot (1948)
  • Sonnailles et Fredons, poésies (1948)
  • Pages choisies de Henri Bachelin (1948)
  • Au Beau Pays Nivernais, lectures et récits (1950)
  • Pages choisies de Hugues Lapaire, avec des illustrations de Jean-Louis Boncoeur (1954)
  • En Pays Nivernais (1957)
  • Folklore du Nivernais et du Morvan, 7 volumes (1959-1974, rééd. 1979-1988 aux Éditions Bernadat à Luzy) (Prix de l'Académie Française et Prix Sully-Olivier de Serres des Sciences Sociales)
  • Hugues Lapaire, maître-poète de la Terre de France (1969)
  • Au pays de la Mé Fanchoune (1978)
  • Propos d'un Folkloriste (1975)
  • Humour en Nivernais (1982)
  • La guerre des écoles (1983)
  • Le Roman du Val des Rios (1991)
  • Tel fut Henri Bachelin, conférence (1992)
  • Les plus belles pages de Fanchy (1995)
  • C'était un joli rêve blanc, poésies choisies (1995)

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Jean Drouillet fut récompensé à de nombreuses reprises et fut notamment lauréat de l'Académie Française à 6 reprises.

Il obtint également les prix littéraires suivants :

Il fut également décoré des distinctions honorifiques suivantes :

Liens externes[modifier | modifier le code]