Je peux entendre l'océan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Je peux entendre l'océan

海がきこえる
(Umi ga kikoeru)
Thèmes Romance lycéenne
japonais
Réalisateur
Producteur
Scénariste
Studio d’animation Studio Ghibli
Young Creators' Group
Compositeur
Licence Drapeau du Japon NTV
Durée 72 min
Sortie

Je peux entendre l'océan (海がきこえる, Umi ga kikoeru?) est un téléfilm d'animation de Tomomi Mochizuki produit en 1993 par le Studio Ghibli. C'est une adaptation du roman de Saeko Himuro publié entre février 1990 et janvier 1992 dans le magazine Gekkan Animage.

Le Studio Ghibli a par la suite internationalisé le titre de l'œuvre en Ocean Waves[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Suite au divorce de ses parents, Rikako Muto, lycéenne originaire de Tōkyō suit à regrets sa mère qui vient s'établir à Kōchi. Elle arrive en cours d'année scolaire.

Dès son arrivée, elle est remarquée par Yutaka Matsuno qui la présente à son meilleur ami, Taku Morisaki. L'ambiance méridionale et provinciale de Kōchi est très différente de Tōkyō et Rikako a du mal à s'intégrer dans sa classe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Taku Morisaki (杜崎拓, Morisaki Taku?)
Doublé par Nobuo Tobita
Protagoniste principal. Taku, qui a besoin d'argent pour financer le voyage scolaire prévu à Hawaii, travaille à mi-temps dans un restaurant, mettant en jeu ses résultats scolaires et suscitant la désapprobation de ses professeurs.
Yutaka Matsuno (松野豊, Matsuno Yataka?)
Doublé par Toshihiko Seki
Ami de Taku et son rival face à Rikako. Yutaka et Taku sont devenus amis lorsqu'ils ont tous deux exprimés publiquement leur désaccord avec la direction de leur lycée à propos de l'annulation d'un voyage scolaire au prétexte de la baisse du niveau de l'établissement.
Rikako Muto (武藤里伽子, Muto Rikako?)
Doublée par Yoko Sakamoto
Objet de l'attention de Taku et Yutaka.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le titre original « Umi ga kikoeru » traduit par les fans anglo-saxon en « I can hear the sea » fut parfois traduit « Tu peux entendre la mer » par les fans francophones. Le titre japonais, comme souvent dans cette langue, ne précise en effet pas le sujet, et signifie "entendre l'océan", au présent, ou "pouvoir entendre l'océan", le choix du sujet étant laissé à l'appréciation du lecteur, dans les deux cas.

Liens externes[modifier | modifier le code]