Jay Bouwmeester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jason Bouwmeester

Description de l'image  Jay Bouwmeester Flames.JPG.
Surnom(s) Jay
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 27 septembre 1983,
Edmonton (Canada)
Joueur
Position Défenseur
Tire de la gauche
Équipe LNH Blues de Saint-Louis
Ancienne(s) équipe(s) Panthers de la Floride
Flames de Calgary
A joué pour LAH
Rampage de San Antonio
Wolves de Chicago
Repêc. LNH 3e choix au total, 2002
Panthers de la Floride
Carrière pro. Depuis 2002

Jason Daniel Bouwmeester, dit Jay, (né le 27 septembre 1983 à Edmonton, dans la province de l'Alberta au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien. Il est sélectionné au troisième rang par les Panthers de la Floride du repêchage d'entrée de 2002 dans la Ligue nationale de hockey. Il joue actuellement pour les Blues de Saint-Louis et il est le joueur actif avec le plus grand nombre de matchs consécutifs en saison regulière avec 635 matchs[Note 1].

Il a représenté l'équipe du Canada à plusieurs reprises. Il a apparu à trois championnats du monde junior entre 2000 et 2002, remportant une médaille d'argent et deux médailles de bronze. Il fait ses débuts en tant que senior en 2003, remportant son premier de deux titres consécutifs de championnat du monde. Bouwmeester a été un membre de l'équipe championne de la Coupe du monde 2004 et a joué avec son pays lors des Jeux olympiques de 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Jason Daniel Bouwmeester est né le 27 septembre 1983 à Edmonton dans la province d'Alberta au Canada de Dan et Jena Bouwmeester et il a une sœur aîné nommée Jill. Son père est un enseignant à l'école et entraîneur, et il avait joué au hockey sur glace avec Golden Bears de l'Université de l'Alberta[1]. Bouwmeester est un joueur naturellement doué ; son père lui a dit qu'il peut contrôler une crosse de hockey très jeune, et qu'il a appris à patiner après avoir appris à marcher[2]. Il est très athléthique puisqu'il joue aussi au baseball, au football, au volley-ball et au basket-ball. Ayant un talent naturel pour le hockey, il apprend à y jouer dans la patinoire que son père a installé et dans le sous-sol de sa maison[1].

Bouwmeester a joué au hockey bantam[Note 2] et midget[Note 3] avec le Edmonton South Side Athletic Club, remportant le championnat midget de l'Alberta en 1997-1998[3]. Il est le premier joueur sélectionné lors de la séance de repêchage[Note 4] bantam de la Ligue de hockey de l'Ouest par les Tigers de Medicine Hat[4],[5], et prend part à huit rencontres avec les Tigers en 1998-1999[6].

Il joue en tant que joueur permanent des Tigers depuis 1999-2000 où il récolte 34 points en 64 parties alors âgé de 16 ans. Ses performances offensives s'améliorent à ses deux saisons suivantes : 53 points en 2000-2001 et 61 points en 2001-2002[7]. Il est nommé dans l'équipe d'étoiles de la LHOu dans la conférence de l'Est[8], et il est considéré comme étant le meilleur espoir pour le repêchage d'entrée de 2002 dans la Ligue nationale de hockey[9]. Il est finalement comme troisième joueur sélectionné par les Panthers de la Floride derrière Rick Nash par les Blue Jackets de Columbus et Kari Lehtonen par les Thrashers d'Atlanta[10].

Les Panthers de la Floride[modifier | modifier le code]

Bouwmeester avec les Panthers de la Floride.

Bouwmeester fait ses débuts avec les Panthers en 2002-2003 où il joua l'intégralité des 82 matchs[6]. Il marque son premier but dans la LNH le 11 novembre 2002 contre les Blackhawks de Chicago[11] et termine la saison avec quatre buts et 16 points[7]. Il est nommé dans l'équipe d'étoiles des recrues dans la LNH[6].

La saison suivante, il réalise 20 points en 61 matchs malgré une blessure au pied qui lui fait manquer 18 parties[12]. La saison 2004-2005 a été annulée en raison d'un lock-out et Bouwmeester joue dans la Ligue américaine de hockey avec le club-école des Panthers, le Rampage de San Antonio, mais éprouve de la difficulté à s'adapter dans les ligues mineures[13]. Bouwmeester joue le Match des Étoiles de la LAH et sera prêté aux Wolves de Chicago alors que le Rampage est éliminé des séries éliminatoires[14]. Bouwmeester et les Wolves atteignent la finale de la Coupe Calder[15], mais sont balayés 4 matchs à 0 par les Phantoms de Philadelphie.

Bowmeester retourne dans la LNH pour la saison 2005-2006, réalisant 5 buts, 41 aides et 46 points en 82 matchs[6] et, en février 2006, il a été sélectionné pour jouer avec l'équipe du Canada aux Jeux olympiques de 2006 pour remplacer Scott Niedermayer qui est blessé au genou[16]. Lors de la saison mort à Edmonton, il se fait parler de lui lorsqu'il a été arrêté pour délit de conduite sous l'empire d'un état alcoolique et a plaidé coupable l'été suivant. Il reçoit comme sanction une amende de 1 000 dollars et perd son permis de conduire pour un an[17].

En 2006-2007, il joue encore une fois les 82 matchs de son équipe et marque 12 buts[6]. Bouwmeester joue son premier Match des étoiles dans la LNH, représentant les Panthers dans le match qui a eu lieu à Dallas[18].

La saison suivante, Bouwmeester s'améliore encore et marque 15 buts en jouant de nouveau tous les matchs des Panthers. Il mène également la ligue avec le temps sur la glace avec une moyenne de 27 minutes et 28 secondes par match[6]. Au lieu de signer un contrat à long terme avec l'équipe, il préfère une prolongation de contrat d'un an et 4,875 millions de dollars le 28 janvier 2008 et deviendra agent libre sans compensation en juillet 2009[19].

Il atteint de nouveau la marque des 15 buts lors de la saison 2008-2009. Il joue tous les matchs de son équipe et devient le nouvel homme de fer de la ligue après qu'une blessure de Andrew Brunette du Wild du Minnesota met fin à la séquence de 509 matchs consécutifs de ce dernier[20]. Il joue le 57e Match des étoiles de la LNH à Montréal où il marqua un but pour l'association de l'Est[21]. Alors que la saison régulière va bientôt se terminer et que les Panthers luttent pour une place en séries éliminatoires, ils sont incapable de faire signer un nouveau contrat à Bouwmeester. Malgré de nombreuses équipes qui souhaitent obtenir ses services, le DG des Panthers Jacques Martin préfère ne pas échanger Bouwmeester[22]. Il termine la saison avec l'équipe et sont éliminés des séries avec 93 points et la neuvième place de la conférence.

Les Flames de Calgary[modifier | modifier le code]

Incapables de parvenir à un accord, les Panthers échangent Bouwmeester aux Flames de Calgary en retour du défenseur Jordan Leopold et d'un choix de troisième ronde au repêchage de 2009 le 27 juin 2009[23]. Trois jours plus tard, Bouwmeester et les Flames s'entendent sur un contrat de cinq ans et 33 millions de dollars[24].

À sa première saison à Calgary, il ne marque que trois buts.

Le 15 mars 2011, il joue son 496e match consécutif pour briser le record de la ligue du plus grand nombre de matchs consécutifs pour un défenseur qui appartenait à Kārlis Skrastiņš[25].

Les Blues de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Le 1er avril 2013, il est échangé aux Blues de Saint-Louis en retour d'un choix de première ronde conditionnel en 2013 et des espoirs Mark Cundari et Reto Berra[26].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Bouwmeester représente le Canada au niveau international.

Il a joué trois championnats du monde junior avec l'équipe canadienne. Lors du tournoi de 2000, il est le plus jeune joueur à représenter le Canada dans un championnat du monde junior à seize ans et trois mois[2]. Ils remportent la médaille de bronze lors de la petite finale contre l'équipe des États-Unis[HA 1]. L'année suivante, ils remportent une deuxième médaille de bronze mais cette fois-ci contre la Suède[HA 2]. En 2002, Bouwmeester et l'équipe canadienne remporte la médaille d'argent, après une défaite en finale 5-4 contre la Russie[HA 3].

Il joue pour la première fois dans l'équipe senior lors du championnat du monde 2003. Bouwmeester termine deuxième pointeur défenseur du tournoi avec sept points[27] et alors que le Canada remporte la médaille d'or contre les Suédois[HA 4], il est élu meilleur défenseur du championnat et fait partie de l'équipe-type du tournoi en compagnie de Ľubomír Višňovský en défense, Peter Forsberg, Mats Sundin et Dany Heatley en attaque ainsi que Sean Burke dans les buts[HA 5].

Bouwmeester remporte une seconde médaille d'or en 2004 et termine avec trois points en neuf matchs. Il a marqué le but gagnant[Note 5] lors de la victoire 5-3 des Canadiens face à la même Suède[HA 6]. Il a joué la Coupe du monde 2004 organisée par la LNH afin de remplacer Chris Pronger qui est blessé[28]. Il a pris part à quatre matchs où le Canada remporte la médaille d'or[HA 7].

Il a été sélectionné pour jouer avec l'équipe du Canada aux Jeux olympiques de 2006 pour remplacer Scott Niedermayer qui est blessé au genou[16]. Il prend part à six rencontres où il ne réalise pas le moindre point et le Canada va s'incliner en quarts de finale face à la Russie pour terminer à la septième place[HA 8]. En 2008, il joue les neufs matchs de son équipe et vont s'incliner par la marque 5-4 en prolongation contre l'équipe russe pour se contenter de la médaille d'argent[HA 9]. Bouwmeester a participé au camp d'entraînement du Canada afin de participer aux Jeux olympiques de 2010 se tenant à Vancouver[29], mais ne sera pas la formation fin décembre 2009[30].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[31]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1997-1998 Edmonton SSAC AMBHL 35 13 36 49 28 - - - - -
1998-1999 Tigers de Medicine Hat LHOu 8 2 1 3 2 - - - - -
1999-2000 Tigers de Medicine Hat LHOu 64 13 21 34 26 - - - - -
2000-2001 Tigers de Medicine Hat LHOu 61 14 39 53 44 - - - - -
2001-2002 Tigers de Medicine Hat LHOu 61 11 50 61 42 - - - - -
2002-2003 Panthers de la Floride LNH 82 4 12 16 14 - - - - -
2003-2004 Panthers de la Floride LNH 61 2 18 20 30 - - - - -
2003-2004 Rampage de San Antonio LAH 2 0 1 1 2 - - - - -
2004-2005 Rampage de San Antonio LAH 64 4 13 17 50 - - - - -
Wolves de Chicago LAH 18 6 3 9 12 18 0 0 0 14
2005-2006 Panthers de la Floride LNH 82 5 41 46 79 - - - - -
2006-2007 Panthers de la Floride LNH 82 12 30 42 66 - - - - -
2007-2008 Panthers de la Floride LNH 82 15 22 37 72 - - - - -
2008-2009 Panthers de la Floride LNH 82 15 27 42 68 - - - - -
2009-2010 Flames de Calgary LNH 82 3 26 29 48 - - - - -
2010-2011 Flames de Calgary LNH 82 4 20 24 44 - - - - -
2011-2012 Flames de Calgary LNH 82 5 24 29 26 - - - - -
2012-2013 Flames de Calgary LNH 33 6 9 15 16 - - - - -
Blues de Saint-Louis LNH 14 1 6 7 6 6 0 1 1 0
2013-2014 Blues de Saint-Louis LNH
Totaux LNH 764 72 235 307 469 6 0 1 1 0

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2000 Championnat du monde junior 7 0 0 0 2 +2 médaille de bronze Médaille de bronze
2001 Championnat du monde junior 7 0 2 2 6 0 médaille de bronze Médaille de bronze
2002 Championnat du monde junior 7 0 2 2 10 +11 médaille d'argent Médaille d'argent
2003 Championnat du monde 9 3 4 7 4 +3 médaille d'or Médaille d'or
2004 Championnat du monde 9 2 1 3 0 +5 médaille d'or Médaille d'or
2004 Coupe du monde 4 0 0 0 0 +3 médaille d'or Médaille d'or
2006 Jeux olympiques 6 0 0 0 0 +4 Septième place
2008 Championnat du monde 9 0 0 0 4 -1 médaille d'argent Médaille d'argent
2012 Championnat du monde 8 0 2 2 0 +7 Cinquième place
2014 Jeux olympiques 6 0 1 1 0 +3 médaille d'or Médaille d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mise à jour à la fin de la saison 2012-2013.
  2. Le terme « bantam » désigne une catégorie de joueurs âgés entre 13 et 14 ans.
  3. Le terme « midget » est un terme de hockey désignant une catégorie de jeunes joueurs de hockey. Il s'agit de la catégorie plus jeune que les joueurs juniors soit 15, 16 et 17 ans. Littéralement le terme anglais midget désigne une personne exceptionnellement petite.
  4. Le terme « repêchage » correspond au mot anglais de Draft et désigne un évènement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, où les équipes d'une catégorie sélectionnent des sportifs issus d'une autre catégorie – souvent une catégorie de joueurs plus jeunes.
  5. Un but est considéré comme gagnant si l'équipe qui l'a marqué aurait gagné la partie sans marquer d'autre but, par exemple le troisième but dans un match gagné 5-2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Scott Cruickshank, « Bouwmeester a smooth operator », sur Faceoff.com, Calgary Erald,‎ 30 septembre 2009 (consulté le 2 septembre 2012).
  2. a et b (en) Thomas Francis, « Florida Panthers and Prodigy Jay Bouwmeester Toil in Obscurity », sur Miami New Times,‎ 13 novembre 2008 (consulté le 2 septembre 2012).
  3. « Biographie de Jay Bouwmeester », sur Hockey Canada (consulté le 2 septembre 2012).
  4. (en) « 1998 WHL Bantam Draft List », sur members.shaw.ca (consulté le 2 septembre 2012).
  5. WHL Media Guide 2009-2010, p. 81.
  6. a, b, c, d, e et f Calgary Flames Media Guide 2009-2010, p. 37.
  7. a et b (en) « Jay Bouwmeester, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 29 avril 2011)
  8. WHL Media Guide 2009-2010, p. 202.
  9. (en) Dave Pollard, « OHL vs. WHL in inter-league junior hockey tilt ; All about bragging rights tonight », Toronto Star,‎ 24 janvier 2001 (consulté le 2 septembre 2012).
  10. (en) « 2002 NHL Entry Draft selections », sur NHL.com (consulté le 2 septembre 2012)
  11. (en) « Chicago vs. Florida », sur USA Today,‎ 11 novembre 2002 (consulté le 2 septembre 2012).
  12. (en) « Fiche de Jay Bouwmeester », sur The Sports Network (consulté le 2 septembre 2012).
  13. (en) Robin Brownlee, « Slow go for Jay B », sur slam.canoe.ca, Edmonton Sun,‎ 17 janvier 2005 (consulté le 2 septembre 2012).
  14. (en) San Antonio Rampage, « Bouwmeester and Weiss loaned to Chicago Wolves », sur http://www.oursportscentral.com,‎ 8 mars 2005 (consulté le 2 septembre 2012).
  15. (en) Ken Wiebe, « Wolves butcher Moose », sur slam.canoe.ca, Winnipeg Sun,‎ 26 mai 2005 (consulté le 2 septembre 2012).
  16. a et b (en) « Panther D Jay Bouwmeester joins Canadian roster », sur USA Today,‎ 8 février 2006 (consulté le 2 septembre 2012).
  17. (en) CBC Sports, « Panthers' Jay Bouwmeester pleads guilty to DUI », sur Canadian Broadcasting Corporation,‎ 4 septembre 2007 (consulté le 2 septembre 2012).
  18. (en) « Bouwmeester is an All-Star », Miami Herald,‎ 14 janvier 2007, p. 5D.
  19. (en) La Presse Canadienne, « Panthers sign RFA Bouwmeester to one-year deal », sur The Sports Network,‎ 28 juillet 2008 (consulté le 2 septembre 2012).
  20. (en) CBC Sports, « Bouwmeester succeeds Brunette as NHL ironman », sur Canadian Broadcasting Corporation,‎ 21 février 2009 (consulté le 2 septembre 2012).
  21. (en) « East edge West in high-scoring All-Star clash », sur Reuteurs Canada,‎ 25 janvier 2009 (consulté le 2 septembre 2012).
  22. (en) Jim Matheson, « On deadline day, no news on Bouwmeester is big news », sur Faceoff.com, Canwest News Service,‎ 4 mars 2009 (consulté le 2 septembre 2012).
  23. (en) Steve MacFarlane, « Flames get Bouwmeester's rights », sur Calgary Sun, Sun Media,‎ 27 juin 2009 (consulté le 2 septembre 2012).
  24. (en) CBC Sports, « Bouwmeester, Flames agree to 5-year deal », sur Canadian Broadcasting Corporation,‎ 30 juin 2009 (consulté le 2 septembre 2012).
  25. (en) « Bouwmeester sets ironman record for defensemen », sur NHL.com,‎ 15 mars 2011 (consulté le 2 septembre 2012).
  26. « Bouwmeester avec les Blues », sur RDS.ca,‎ 2 avril 2013 (consulté le 1 avril 2013)
  27. (en) « 2003 IIHF World Championship - defenseman scoring leaders », sur IIHF (consulté le 2 septembre 2002).
  28. (en) Mario Annicchiarico, « Bouwmeester gets call », sur slam.canoe.ca, Edmonton Sun,‎ 16 août 2004 (consulté le 2 septembre 2012).
  29. (en) Damien Cox, « Team Canada yet to take shape », sur The Star, Toronto Star,‎ 26 août 2008.
  30. (en) « Poor December sunk Olympic chances for Flames defencemen », sur Faceoff.com, Calgary Herald,‎ 30 décembre 2009.
  31. (en) « Jay Bouwmeester hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Site Hockeyarchives.com[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Western Hockey League, 2009-10 WHL Guide,‎ 2009
  • (en) Calgary Flames, 2009-10 Calgary Flames Media Guide,‎ 2009, 292 p. (lire en ligne)