Jack Nitzsche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jack Nitzsche

Jack Nitzsche, est un compositeur, arrangeur et producteur américain, né à Chicago le et mort à Los Angeles le . Il a collaboré avec Phil Spector, Neil Young & Crazy Horse et les Rolling Stones. Il a obtenu un Oscar pour l'une de ses nombreuses musiques de film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute à la fin des années cinquante avec Sonny Bono avec qui il écrit Needles and Pins pour Jackie DeShannon. Il devient arrangeur de Phil Spector, son idole qu'il imite en portant ses lunettes noires en permanence. On le surnomme d'ailleurs: « Specs »[précision nécessaire]. Aux studios Gold Star de Los Angeles il va façonner le mythique Wall of Sound de Phil Spector avec l'ingénieur du son Larry Levine sur les hits des Ronettes et des Crystals notamment. Il a particulièrement collaboré avec les Rolling Stones, dont il est un intime, notamment sur You Can't Always Get What You Want ou sur Let's Spend the Night Together, où il est au piano ; et avec Neil Young dont il a produit et arrangé le mythique Harvest et fait à plusieurs reprises partie des Crazy Horse.

Dans les années 1970, il produit certains des artistes de la nouvelle vague du punk new-yorkais parmi lesquels les Ramones ou encore Mink DeVille. Dans son autobiographie, Marianne Faithfull décrit Jack Nitzsche et Phil Spector en ces quelques mots : « Ma seule autre expérience avec des Américains était les amis étranges d'Andrew Loog Oldham, manager des Rolling Stones (Phil Spector et Jack Nitzsche) qui m'apparaissaient comme des extra-terrestres avec leurs lunettes noires et leurs amphétamines ; et surtout qui ne parlaient jamais. »

Compositeur de nombreuses musiques de film (L'Exorciste, Vol au-dessus d'un nid de coucou, Hot Spot de Dennis Hopper, The Indian Runner et Crossing Guard de Sean Penn), il est également l'auteur d'un album nommé The Lonely Surfer. Comme arrangeur, il a travaillé pour des gens aussi différents que Ian Stewart, Wrecking Crew, Ry Cooder

En 1983, il épouse la chanteuse amérindienne du Canada Buffy Sainte-Marie. Il est mort le 25 août 2000 à l'âge de 63 ans, d'une crise cardiaque. Il apparaît pour la dernière fois en 2000 dans un film sur Willy DeVille coréalisé par Frédéric Bas et Julien Gaurichon.

Discographie[modifier | modifier le code]

en tant que compositeur[modifier | modifier le code]

en tant que producteur[modifier | modifier le code]

en tant que musicien[modifier | modifier le code]

Avec Neil Young[modifier | modifier le code]

divers[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2005 : The Jack Nitzsche Story : Hearing is Believing
  • 2006 : Hard Workin' Man : The Jack Nitzsche Story, vol 2