La Chasse (film, 1980)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chasse (homonymie).

La Chasse (Cruising) est un film américain réalisé par William Friedkin, sorti en 1980.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jeune policier hétérosexuel enquête dans le milieu gay sado-masochiste new-yorkais sur des meurtres d'homosexuels.

Histoire complète[modifier | modifier le code]

New York. Deux homosexuels se font sauvagement assassiner. L'inspecteur Edelson, convaincu d'avoir affaire à un tueur en série, demande à Steve Burns, jeune policier au physique proche des victimes, d'infiltrer le milieu SM gay afin de découvrir le coupable. Steve ne part pas sans appréhension. Quoique Nancy, son amie, l'interroge, il garde le mutisme qui est de règle. Installé dans un appartement des quartiers réservés, sous l'identité de John Forbes, le policier sympathise avec son nouveau voisin Ted Bailey et traîne la nuit dans les boîtes homosexuelles à la recherche de quelques indices.

Mais sa présence n'empêche pas deux nouveaux meurtres : l'un dans Central Park et l'autre dans une cabine de projection d'un film pornographique. Soupçonnant un nommé Skip Lee, Steve l'attire dans un hôtel où ses collègues policiers interviennent pour arrêter les deux hommes. Mais le piège tendu était inutile : Skip, après un interrogatoire humiliant, est disculpé par ses empreintes. Peu après, Edelson transmet à Steve les portraits des étudiants de Lukas (l'une des victimes) et le jeune policier y reconnaît l'un de ceux qu'il aperçoit dans les boîtes, Stuart Richards. Steve commence une filature et découvre chez l'étudiant des indices probants. Il le drague dans un parc, et au moment où celui-ci sort son couteau, Steve, plus prompt, le blesse. L'assassin est enfin pris.

Quelques jours après, on retrouve le corps de Ted, sauvagement assassiné, dans son appartement. Edelson se rend compte qu'il était le voisin de Steve. Le film se termine sur les images de Steve, qui s'est réinstallé chez sa petite amie. Il se rase, le regard dans le vague, alors que Nancy découvre sa tenue cuir et l'essaie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

La même année, Brian De Palma réalise Pulsions, un film au mécanisme équivalent : un individu vulnérable sert de proie pour arrêter un tueur en série. Néanmoins, la censure se jette sur La Chasse, beaucoup trop violent pour l'époque.[réf. souhaitée] Pulsions devient un classique du thriller horrifique et l'un des films phares de DePalma.

Casting[modifier | modifier le code]

La Chasse est le premier film des acteurs Mike Starr[1], et Ed O'Neill[2]. On y voit aussi James Remar dans le petit rôle d'un homosexuel louche.

Controverse[modifier | modifier le code]

  • Les associations homosexuelles protestèrent que ce soit durant le tournage ou à la sortie du film à cause de la vision de l'homosexualité et la description négative de leur communauté que celui-ci entraînait - avec notamment le cliché des boîtes gay SM[3]. Ce désaveu gagna même Al Pacino, qui se brouilla avec William Friedkin[3].
  • film censuré aux USA et version vidéo[réf. nécessaire]

Réception[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie en salles initiale aux États-Unis, La Chasse n'a rapporté que 19 784 223 $ de recettes au box-office[4]. Quinze ans plus tard, il totalise 14 495 $ de recettes lors de sa ressortie[4], soit un cumul de 19 798 718 $ pour les deux recettes[4],[5]. En France, le long-métrage totalise 670 259 entrées[6].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]