Buffy Sainte-Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Buffy Sainte-Marie

Description de cette image, également commentée ci-après

Sainte-Marie en 1970.

Informations générales
Nom de naissance Beverly Sainte-Marie
Naissance 20 février 1941 (73 ans)
Vallée de la Qu'Appelle, Saskatchewan
Activité principale Musicienne, chanteuse, auteur-compositeur, artiste visuelle, réalisatrice artistique, éducatrice, activiste, actrice
Genre musical Folk, rock, country, musique électronique
Instruments Voix, guitare, piano, harmonica, ukulélé, autoharpe, arc musical, percussion
Années actives Depuis 1953
Labels Vanguard Records
Angel Records
Capitol Records
Island Records
MCA Records
Appleseed Recordings
Site officiel www.creative-native.com

Buffy Sainte-Marie (née le 20 février 1941 dans la réserve Piapot de la vallée de la Qu'Appelle en Saskatchewan, au Canada) est une compositrice, parolière, chanteuse, actrice canadienne, d'appartenance cris.

Elle est en particulier l'auteur de la chanson à succès Bury My Heart at Wounded Knee (Enterre mon cœur à Wounded Knee) qui commémore le massacre de Wounded Knee ainsi que Up Where We Belong interprétée par plusieurs artistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buffy Sainte-Marie

Par delà ses réalisations dans le domaine artistique, Buffy Sainte-Marie est également renommée comme activiste sociale. Elle est la fondatrice de North American Women's Association.

Buffy Sainte-Marie dénonce avec vigueur et fermeté les travers d'une société qui refuse de faire face à son propre passé et de prendre ses responsabilités quant aux droits de l'homme régulièrement bafoués hier comme aujourd'hui.

Elle termine ses études en 1962 et démarre sa carrière d'artiste. Elle fait ses tournées seule dans des collèges nord-américains, des réserves indiennes, des salles de concert rencontrant et les acclamations mais aussi l'incompréhension du public et des compagnies du disque, ces dernières s'attendant à voir débarquer une gentillette Pocahontas, car la mentalité de l'époque est encore très empreinte des clichés cinématographiques. À l'âge de 24 ans, elle apparaît dans toute l'Europe, le Canada, l'Australie et l'Asie recevant médailles et prix, tout comme aujourd'hui encore. Son titre Until It's Time for You to Go est repris par Elvis Presley et beaucoup d'autres et Universal Soldier devient l'hymne des mouvements pour la paix. Lors de la sortie de son tout premier album, It's My Way!, elle est élue meilleure nouvelle artiste.

Elle disparait soudainement en pleine vague hippie durant le mandat de Lyndon Johnson, alors président des États-Unis (de 1963 à 1969). À son insu, elle fait partie de la liste noire des artistes engagés politiquement et son nom est épinglé à la Maison-Blanche comme tant d'autres dont la musique "mérite de ne pas être diffusée". Ses titres sont interdits de diffusion sur les ondes hertziennes. Invitée sur les plateaux de télévision grâce au succès de Until It's Time for You to Go, on lui indique que les problématiques liées aux Amérindiens et le mouvement pour la paix n'étaient pas d'actualité afin de limiter ses commentaires. Le président suivant, Richard Nixon, lui tombe dessus lors du titre Burry my heart at Wounded Knee, se référant aux événements de Wounded Knee. Elle reste toutefois célèbre dans les régions amérindiennes et hors des États-Unis.

Méprisant l'audience adulte, elle rejoint les plateaux de Sesame Street pendant cinq années. Elle continue d'apparaitre dans de nombreux concerts populaires, des événements militants tels que le mouvement amérindien, American Indian Movement, au Canada et aux États-Unis. En 1983, elle épouse le compositeur américain Jack Nitzsche, décédé en 2000.

En 2011, Buffy Sainte Marie, âgée de 70 ans, continue de chanter sur les scènes du monde : Australie, Canada, Angleterre, USA, Danemark." (1)

Dans une entrevue accordée par Denise Sullivan pour le magazine rock 'Crawdaddy!', elle déclare :

"En Amérique du nord, aujourd'hui, il y a cinq grandes écoles de la guerre très importantes et grandement financées. Il y a Annapolis, West Point, Army College of war (École de guerre de l'armée), l'Air Force Academy et Royal Military Academy du Canada(…) et nous n'avons pas une seule école destinée à la paix de ces calibres-là, avec des financements élevés et cette importance qu'on leur donne. Alors comment somme-nous censés vivre dans la paix en ce monde quand nos meilleurs cerveaux n'ont même pas une université pour étudier des solutions alternatives aux conflits sinon l'étude des stratégies de guerre?"

"Elle voua, dit Sullivan, de plus en plus de temps à l'éducation et l'instruction des peuples dits "natifs" dans le monde sur leurs héritages culturels par le biais de la maitrise informatique dès les années 80". "La plupart des gens pensent: 'les indiens possèdent enfin des ordinateurs', mais nous étions bien en avance sur la plupart d'entre-eux", déclare Buffy." (2) © Denise Sullivan, auteure de “Buffy Sainte-Marie: Still Singing for Peace", publié le 26 juin 2009.


Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1964 : It's My Way!
  • 1965 : Many a Mile
  • 1966 : Little Wheel Spin and Spin
  • 1967 : Fire & Fleet & Candlelight
  • 1968 : I'm Gonna Be a Country Girl Again
  • 1969 : Illuminations, arrangements par Peter Schickele, produit par Maynard Solomon & Mark Roth. Titres : God is alive, magic is afoot - Mary - Better to find out for yourself - The vampire - Adam - The dream tree - Suffer the little children - The angel - With you, honey - Guess who i saw in Paris - He's a keeper of the fire - Poppies.
  • 1970 : The Best of Buffy Sainte-Marie
  • 1970 : The Circle Game (BOF du film The Strawberry Statement)
  • 1971 : She Used to Wanna Be a Ballerina (Vanguard), avec Ry Cooder, Crazy Horse, Neil Young, etc. , produit par Jack Nitzsche et The Best of Buffy Sainte-Marie 2 (1971)
  • 1972 : Moonshot
  • 1973 : Quiet Places
  • 1974 : Native North American Child : An Odyssey
  • 1974 : Buffy (édité en juin 2008)
  • 1975 : Changing Woman
  • 1976 : Sweet America
  • 1992 : Coincidence and Likely Stories
  • 1996 : Up Where We Belong
  • 2003 : The Best of the Vanguard Years
  • 2004 : Live at Carnegie Hall
  • 2008 : Buffy/Changing Woman/Sweet America : The Mid-1970s Recordings
  • 2009 : Running For The Drum

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :