Idelette de Bure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bure.

Idelette Calvin, née Idelette de Bure vers 1505, en Gueldre, province orientale des Pays-Bas, morte en avril 1549 à l'âge de 40 ans à Genève, fut la seule femme du réformateur français Jean Chauvin dit Jean Calvin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Idelette de Bure

Elle était originaire d'une famille renommée de Liège. Idelette rencontra Calvin à Strasbourg, quand elle était mariée à Jean Storder, pasteur anabaptiste de Liège qu'elle avait épousé en 1525, en l'église Sainte Véronique. De cette union avec Storder naquirent un fils et une fille. Le couple Storder fut fasciné par des sermons de Calvin et accepta sa doctrine religieuse. Calvin devint leur ami et séjourna souvent dans leur maison à Strasbourg. Storder mourut de la peste et Idelette prit soin de Calvin, prenant en charge sa maison et préparant ses repas.

Les amis de Calvin lui reprochaient son célibat. Alors, pour bien montrer qu'il approuvait le mariage plus que le célibat, il avait demandé à ses amis de l'aider à trouver une épouse qui fût « modeste, serviable, nullement arrogante, nullement extravagante, patiente et soucieuse de ma santé. » Étrangement, d'abord personne ne remarqua que la calme et modeste Idelette possédait justement ces qualités.

Tandis que la santé de Calvin commençait à décliner rapidement, altérée par un effort mental et physique qui lui causaient des graves migraines (il crachait le sang et souffrait d'une lithiase des reins et de la vessie), il épousa enfin Idelette en 1540. Quand Calvin fut invité à Genève, Idelette le suivit avec sa fille du précédent mariage et ils s'établirent dans la maison située rue des Chanoines.

L'union avec Calvin ne fut point facile pour Idelette ; toujours occupé en tant qu'écrivain et organisateur, Calvin n'eut pour sa femme que très peu de temps. En 1542 Idelette accoucha prématurément d'un fils ; l'enfant était faible et mourut après seulement deux semaines. Deux ans après Idelette eut une fille, puis de nouveau un fils, mais ces enfants non plus ne vécurent pas longtemps. Bien que sa santé eût commencé à décliner, Idelette fut très active dans le service des malades et des pauvres à Genève. Elle ne parlait jamais à Calvin de ses problèmes et de ses soucis, considérant qu'il avait des tâches bien plus sérieuses à remplir. Elle mourut en 1549. Jean Calvin écrivit d'elle que tant qu'elle vécut « elle me fut un aide fidèle dans mon ministère... » et qu'«elle était la meilleure amie dans ma vie... Pendant sa maladie jamais elle n'a parlé d'elle et jamais elle ne m'a causé le moindre souci avec ses enfants ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Women of the Reformation in England and France; Bainton, Roland ; Boston, MA: Beacon Press 1974. (ISBN 0-8070-5649-9)
  • Quelques femmes de la Réforme : recueil biographique. ; Lausanne : G. Bridel, 1859. (OCLC 13936640)
  • Je me prénomme Idelette et j'ai épousé Jean Calvin : biographie romancée de Madame Jean Calvin ; Edna Gerstner; Champigny-sur-Marne : Concordia, 1994. (OCLC 37718539)
  • Un portrait de la femme de Calvin. ; N. Weiss; Fontenay-aux-Roses, L. Bellenand, 1907. (OCLC 48776746)
  • Moi, Idelette de Bure, épouse Calvin : mémoires imaginaires ; Marc-François Gonin; Genève : Slatkine, 1990. (OCLC 23294560)
  • Idelette, a novel based on the life of Madame John Calvin. ; Edna Gerstner; Grand Rapids, Zondervan Pub. House 1963. (OCLC 2803276)