Jean-Jacques Boissard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boissard.
Jean-Jacques Boissard en 1598, par Théodore de Bry.

Jean-Jacques Boissard, né à Besançon en 1528 et mort à Metz le 30 octobre 1602, est un antiquaire et poète néo-latin français.

Après des voyages en Italie, en Grèce et en Allemagne[1], il publia :

  • Habitus variarum gentium, Metz, 1581 avec figures ;
  • Emblemata latina, Francfort, 1593, avec figures ;
  • Theatrum vitae humanae, Metz, 1596 ;
  • Topographia urbis Romae, Francfort, 1597-1602 ;
  • De Divinatione et magicis praestigiis, Oppenheim, 1615 ;
  • Parnassus biceps, Francfort, 1627.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.322

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens internes[modifier | modifier le code]