Huaca Rajada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Huaca Rajada
Reproduction de la tombe du Seigneur de Sipán
Reproduction de la tombe du Seigneur de Sipán
Localisation
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Région Région de Lambayeque
Coordonnées 6° 42′ 18″ S 79° 53′ 58″ O / -6.705, -79.8995 ()6° 42′ 18″ Sud 79° 53′ 58″ Ouest / -6.705, -79.8995 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pérou

(Voir situation sur carte : Pérou)
Huaca Rajada
Huaca Rajada
Époque IIIe siècle

La huaca Rajada est le plus important complexe funéraire de la culture Moche découvert à ce jour. Il se situe près du village de Sipán, dans la région de Lambayeque, au Pérou. Un musée a spécialement été construit pour présenter les découvertes provenant de ce complexe, il s'agit du musée Tumbas Reales de Sipán situé dans la ville voisine de Lambayeque.

Seigneur de Sipán[modifier | modifier le code]

Déjà connu avant 1987, ce complexe est devenu célèbre cette année-là grâce à la découverte par Walter Alva, spécialiste de la culture Moche, de l'impressionnante tombe d'un très haut dirigeant Moche, dénommé « Seigneur de Sipán » d'après le nom du village voisin. Celui-ci a été inhumé entouré de deux hommes, deux femmes et un chien. La tombe renferme de précieux bijoux et autres ornements d'une valeur inestimable : objets d'or, d'argent, de cuivre, de bronze ou de terre cuite. Cette découverte est parfois considérée comme la plus importante découverte archéologique au Pérou depuis celle du Machu Picchu, notamment parce que c'est l'un des rares sites précolombiens ayant été retrouvé intact, resté à l'écart des huaqueros (pilleurs de tombes).

Cette découverte a remis en question de nombreuses idées concernant la culture Moche, notamment concernant la place du dirigeant moche dans la société : il était bien plus important qu'on ne le croyait auparavant. Par exemple, de nombreuses céramiques montrent un personnage richement paré à qui l'on effectuait quantité d'offrandes. Ce personnage, d'abord considéré comme un dieu, fut finalement identifié comme étant le seigneur de Sipán lui-même.

Le seigneur de Sipán régna probablement au cours du IIIe siècle et décéda à l'âge d'approximativement 40 ans.

Autres tombes[modifier | modifier le code]

Bien que la découverte du « Seigneur de Sipán » fut la plus importante sur le site, d'autres découvertes de tombes ont révélé l'ampleur de ce complexe funéraire. Celui-ci renfermait aussi, par exemple, la tombe du « Viejo señor de Sipán » (vieux seigneur de Sipán), qui appartenait à la même famille que le premier et régna antérieurement. Au total, quatre tombes ont été fouillées, et de nombreuses autres restent encore en place. De nombreux bijoux, masques et autres objets d'art ont été découverts.